Tous les articles dans GRAPHISME

Articles

25 décembre en France

La France de Depardon

cadeaux-tarare-25-Dec
25 décembre, Tarare, route nationale 7.
Cette vitrine prend soudainement un drôle de sens. Une boutique « Cadeaux » en liquidation, empaquetée comme un paquet que personne ne veut plus ouvrir.

Regard étrange sur cette France de Depardon, sur cette province que l’on observe avec un œil mélancolique témoin d’un isolement démeublé, d’une crise confortablement installée.

Joyeux Noël la France !

C’est l’occasion de présenter le travail de Raymond Depardon qui tel le papi de David Lynch traversant l’Amérique sur sa tondeuse dans “Une histoire vraie”, lui traverse l’hexagone avec son van. Il immortalise cette France des bars-tabacs, cette France que j’ai croisé ce jour de Noël le long de la Nationale 7 !

En 2010, Télérama présentait une série d’entretiens entre Raymond Depardon et le géographe Michel Lussaut, que nous vous proposons de réécouter :
EN LIRE +


1 COMMENTAIRE

Webographie

VOUS ÊTES-ICI !

Territoire immatériel, potentiellement infini, “Internet” reste une chose abstraite et magique pour bon nombre de personnes. L’inconnu fait peur et alimente les fantasmes. Représentons-le !

Des millions d’entreprises, d’institutions, d’individus interviennent dans la construction d’Internet sans autorité centrale. Cette ouverture laisse à chacun la possibilité de se raccrocher à ce réseau mondial, lui assurant une croissance vertigineuse.

Conséquence inattendue de ce développement, personne n’est en mesure de dire exactement à quoi ressemble Internet. Nous sommes face à un immense territoire inconnu, qu’il s’agit d’explorer afin d’en établir des cartes, comme l’ont fait par le passé nos ancêtres avec les mers et les continents !

Cartographier Internet est impossible !

Pour établir une carte des routes terrestres, il vous suffit à priori de parcourir toutes les routes terrestres.
Plus simplement, vous pouvez aussi demander la carte du réseau routier aux autorités compétentes. Pour établir une cartographie de toutes les routes de la planète, il suffit de procéder de la même manière : chaque ministère des transports de chaque pays vous fournira sa propre carte, et vous obtiendrez finalement la totalité des informations nécessaires à l’élaboration de votre carte. Ceci repose sur deux facteurs importants : il y a un nombre raisonnable de pays et d’autorités compétentes d’un côté, et ces cartes ne sont pas tenues secrètes, d’autre part.

Si les villes sont reliées par des routes, les ordinateurs sont reliés par des câbles. Si voyager d’une ville à l’autre nous fait traverser un certain nombre de villes, les messages sur Internet sont transmis par ces câbles, d’ordinateur en ordinateur, de serveur en serveur. Malheureusement, l’élaboration de cette carte d’internet est impossible sans s’adresser aux nombreuses compagnies et institutions pour leur demander la carte de leur réseau.
Impossible par le nombre des acteurs et la constante évolution. Chaque jour de nouvelles sociétés se relient à Internet, d’autres disparaissent, et les réseaux en place évoluent de jour en jour. Cet assemblage de centaines de milliers de réseau rend le démarchage individuel impossible !
Impossible pour des raisons stratégiques. En effet, les entreprises refusent généralement de fournir la carte de leur réseau pour des raisons stratégiques (Secret industriel) ou des raisons de sécurités évidentes.

Ce qui est impossible d’obtenir en observant les infrastructures du réseau est également difficile à obtenir en observant les échanges sur ces réseaux. Peu d’entreprises communiquent sur le nombre de visites ou l’origine de leurs visiteurs (secret industriel).

Toutes ces raisons rendent la cartographie d’Internet extrêmement complexe et en font une véritable problématique de recherche : comment représenter Internet de la manière la plus exhaustive ?

Internet Map :

internet map du design graphique EN LIRE +


2 COMMENTAIRES

Journée Professionnelle Cinéma et Audiovisuel

Datavision et cinéma

Voici un projet de data-visualisation et d’illustration que nous avons réalisé pour le compte de la Région Rhône-Alpes.
Il s’agissait de concevoir des écrans synthétisant le bilan de la politique régionale en matière de cinéma et d’audiovisuel.
Data-visualisation créativeillustraion datavision cinema court métragePour résumer, le bilan de cette politique était présenté durant une journée professionnelle rassemblant l’ensemble des acteurs régionaux du domaine. Il s’agissait d’imaginer un document le moins soporifique possible, qui devait servir de support visuel aux différents intervenants.

La matière première étant des chiffres (budgets, répartitions des subventions, nb d’entrées, …), on a été consulté pour trouver une manière créative de parler de tout ça. Partant du vieux principe « qu’un bon dessin vaut mieux qu’un long discours« , nous avons essayé de détourner ces données afin de les présenter sous forme de datavisions créatives. Voici un extrait du résultat : ( cliquez sur les vignettes ci-dessous pour les voir en grand )

La DATA-VISUALISATION c’est quoi ?

La Data Visualisation ( datavison ou dataviz ) est un domaine à la croisé de plusieurs métiers. Il réunit les meilleures pratiques du design, de la communication visuelle et du journalisme de données. C’est l’étude des représentations visuelles de données et de l’abstraction de l’information sous forme de schémas. Il s’agit généralement de rendre lisible et attractif des données qui habituellement restent enfermées dans des bases de données ou des tableaux Excel…

N’hésitez pas à nous faire part de vos réactions et à nous présenter dans les commentaires des projets de datavision remarquables… ce sera l’occasion de vous faire travailler un peu en vue d’un prochain article plus complet sur ce sujet !
:-)


1 COMMENTAIRE

Oscar Niemeyer Tribute

Le Brésil pleure son génie, l’architecte Oscar Niemeyer est mort ce mercredi 5 décembre à l’âge de 104 ans.

Un fervent communiste, un amoureux des courbes féminines, et surtout un architecte révolutionnaire. « Ce n’est pas l’angle qui m’attire. Ni la ligne droite, dure, inflexible. Ce qui m’attire, c’est la courbe sensuelle que l’on trouve dans le corps de la femme parfaite », aimait à dire l’architecte de la nouvelle capitale brésilienne inaugurée en 1960 au cœur du pays.

Bien que centenaire, il travaillait encore. Ainsi en 2007, après une rencontre avec Hugo Chavez, il décide de faire les plans d’un monument de 100 mètres de haut en hommage à Simon Bolivar…« J’ai le même intérêt pour la vie que lorsque j’étais jeune. Ma recette, ne pas accepter la vieillesse, penser qu’on a quarante ans et agir comme si », avait-il dit à la veille de ses cents ans. D’ailleurs en 2006, il se remarie avec une jeunette de 40 ans sa cadette…

Voici le site de la fondation Niemeyer : http://www.niemeyer.org.br

Pour ceux qui souhaiteraient découvrir son travail de designer de mobilier, voici un article très complet sur le sujet : carolinapaulinelli.blogspot.fr

Dans cette affiche hommage, c’est la Cathédrale de Brasilia qui est représentée.

Et pour ceux qui aiment l’architecture, voici un article de notre blog sur un autre génie : Le corbusier et le couvent de la Tourette.


Laissez-nous un commentaire !

Dave Brubeck tribute

une affiche de jazz typographie en hommage à Dave Brubeck

Le pianiste de jazz Dave Brubeck est mort le 5 décembre à la veille de son 92e anniversaire.

Son tube planétaire Take Five , enregistré en 1959 est un bijou de composition. Il joue avec l’utilisation du contrepoint, et expérimente le rythme. Take Five est composé en 5/4 ce qui est extrêmement rare en jazz ( à l’époque). Le reste de son œuvre est tout aussi fabuleux que ce Take Five

Take five ad lib. 

Take five c’est faire une pause de 5 min. et Ad Lib. l’abréviation latine de Ad libitum qui  signifie en musique répéter à volonté un passage de l’œuvre, la plupart du temps à la fin du morceau. Bref, Dave Bruckeck fait une pause de 5min. pour l’éternité…

Cette affiche de jazz est une façon pour nous de le saluer.

PS: Si le morceau Take Five est interprété par Dave Brubeck Quartet, c’est Paul Desmond, le saxophoniste du quartet qui a écrit le morceau… « Quand j’ai écrit Take Five, je croyais que c’était un morceau à jeter à la poubelle, et après l’avoir édité, j’ai cru que j’allais recevoir les droits d’auteur de Take Five pour la valeur d’un vieux rasoir électrique de marque Ronson ».

Paul Desmond a donné tous les droits d’auteur de ce titre à la Croix-Rouge.

Classe le mec !


1 COMMENTAIRE

France-Italie au quatrocento

C’est rare de réagir à l’actualité footballistique sur un blog de graphisme, mais le match France-Italie de ce soir rejoint l’actualité artistique.

France-Italie, c’est Zidane vs Materazzi, la chronique d’un roi déchu que l’art célèbre aujourd’hui.

Depuis quelques semaines, le centre Georges-Pompidou expose sur son parvis une statue immense d’Adel Abdessemed. Cette statue s’oppose à la tradition qui consiste à faire des statues en l’honneur des rois et de leurs victoires. Ici c’est une ode à la défaite.

L’oeuvre d’Adel Abdessemed est à double sens. Au premier abord, c’est un événement populaire connu de tous et immédiatement identifié,  mais c’est aussi une allusion à la tradition réaliste et aux fresques de Masaccio datant du quattrocento. Le regard de Zidane vers le sol nous rappelle celui d’Adam, chassé du paradis. C’est donc à la 110ème minute que l’arbitre sort le carton rouge, expulsant Adam, mettant ainsi un terme à la carrière du joueur.


Laissez-nous un commentaire !

Moscow Global Biennale of Graphic Design

La semaine dernière se tenait la Design Week de Moscou, durant laquelle se déroulait en parallèle la « Moscow Global Biennale of Graphic Design  » ( alias Golden Bee  2012).

Nous étions très fiers de voir que notre identité visuelle de Paris Métropole y était présentée dans la section « Branding ». Voici quelques images de l’événement.

Identité visuelle Paris métropole Moscou

Les Français étaient bien représentés dans cette biennale. On pouvait retrouver les travaux de Michel Bouvet, François Caspar, Christèle Huc et bien d’autres…

On peut remarquer que c’est toujours plus délicat de faire une expo de logos, qu’une expo d’affiches !


Laissez-nous un commentaire !

Museomix prototype V1

Voici la première démo de l’installation que nous allons devoir terminer d’ici cet après-midi…

Nous avons choisi de travailler sur la maquette du quartier des Farges où étaient situés les Thermes Romains de Lyon.
Notre installation « Bruit de Quartier » à deux objectifs :

- Rendre audible la vie quotidienne de ce quartier.

- Faire sortir le visiteur du musée pour aller visiter le site archéologique.

Il nous reste maintenant une journée pour finaliser notre installation pour 17h.

Ceux et celles qui souhaitent venir découvrir toutes les installations qui sont réalisées durant ces 3 jours peuvent venir à partir de 17h au musée Gallo Romain.

Plus d’informations sur : Museomix.com


Laissez-nous un commentaire !

Museomix 2012

Museomix c’est trois jours pour remixer le musée avec les visiteurs-acteurs, codeurs, créateurs, muséographes, conservateurs, artistes, médiateurs…

Il s’agit d’imaginer et créer un musée ouvert où chacun trouve sa place, un musée-labo vivant qui évolue avec ses utilisateurs, un musée multi-plateformes et en réseau auprès de ses communautés. Avec l’arrivée du web et des réseaux sociaux, les visiteurs ont de nouvelles attentes : être acteur de sa visite au musée, se sentir investi dans le projet et le discours muséal. Aux « museomixeurs » ( Les participants de Museomix ! ) de mettre toutes les possibilités du numérique au service de la transmission du savoir et de la culture.

Cette seconde édition se déroule au Musée Gallo-Romain de Lyon du 19 au 21 octobre.

Pour ceux que ça intéresse, l’ensemble des prototypes réalisés seront exposés au sein des collections du musée du 23 au 28 octobre.

N’hésitez pas à jeter un coup d’œil sur le site museomix.com ou même suivre l’événement via la page Facebook.

L’équipe de Graphéine participera à ce gros workshop créatif et participatif… nous ne manquerons pas de vous raconter cette aventure !

Voici l’identité que nous venons de réaliser ( bénévolement ) pour Museomix.

LE LOGO

Logo Museomix LYon Gallo romain Musée

 

Le SIGNE
Nous avons essayé de proposer un signe évoquant :

• La rencontre des muséomixeurs.(cf: icône point de rencontre  )

• Un « loading »  ( cf:  ) pour évoquer la « réflexion en cours » ainsi que l’idée de « numérique ». On peut également percevoir un « mixeur », quelque chose qui tourne…

 

LA TYPOGRAPHIE
Pour proposer un système identitaire complet, nous avons dessiné une typographie de type pochoir.
Un choix devant permettre de multiples utilisations dans le cadre de Museomix. Par exemple, la signalétique pourrait entièrement être réalisée via là découpe laser du Fab-Lab de Museomix. Cette typographie sera gracieusement mise à disposition des participants de Museomix( et pourquoi pas plus tard de tous les internautes… ).

L’ESPRIT COLLABORATIF
Cette identité visuelle, à été mise au point de  manière collaborative ( Merci JB Joatton, charlotte et Arthur ! ).Pour la suite, nous souhaitons mettre à disposition des muséomixeurs une boite à outils «visuelle» ( Typo, trames, formes, couleurs…). Chacun étant invité à s’en emparer afin d’enrichir le langage, de la faire vivre…

L’AFFICHE : 
Voici le visuel de cette édition :

 


Laissez-nous un commentaire !

Identité visuelle de la 26ème édition du Festi’Val de Marne

Et de cinq ! C’est la rentrée, et depuis 2008, il ne se passe pas de mois de septembre sans que nous vous dévoilions une nouvelle collaboration de Graphéine avec le Festi’Val de Marne.
Cette année se prépare une 26e édition riche en nouveautés. Un nouveau logo pour signer toutes les facettes d’un festival qui ne cesse d’élargir sa programmation. Vous retrouverez cette année encore les « Refrains des Gamins », la JIMI, Les « Premiers Pas », et aussi les petits nouveaux « J-Mômes » et « Dimanchôgamins ». Chacun de ces univers a bénéficié d’un travail typographique et visuel afin de distinguer tous les tempéraments réunis dans ce festival. Un nouveau visuel explosif pour les rassembler, dans lequel vous retrouver la malicieuse mascotte du Festi’Val Marne, le fameux Child de Marne.


En exclusivité, voici quelques aperçus de la bande annonce du festival qui sera dévoilée en ouverture du festival de courts métrages « Silhouette » qui aura lieu du 1er au 8 septembre au parc des Buttes Chaumonts et au Centquatre.
(Un gros merci à Philip pour son travail de Titan sur le clip !)

Le flyer du Festi’Val de Marne 2012 :

Le dossier de Presse :


2 COMMENTAIRES

L’agence Graphéine c’est :

Une agence de conseil en communication spécialisée en Image de Marque, en création d’identités visuelles et de projets de communication

Notre agence est répartie en deux studios de graphisme qui travaillent de concert. Une agence à Paris, et une agence à Lyon.

Notre agence édite un blog sur le graphisme, les identités visuelles, la typographie, et la communication en général.

Graphéine Lyon
3 rue Abbé Rozier
69001Lyon
T : 09 72 26 62 31


Graphéine Paris
3 rue des montibœufs
75020Paris

T : 09 72 31 15 95