Un logo gourmand pour le Salon International de la Gastronomie.

16 novembre 2021  |   0 Commentaires   |    |  

Voici le projet que nous avions présenté dans le cadre d'un appel d'offre visant à repenser l'identité de marque du Sirha. Il s'agit d'un projet non retenu.

Le Sirha, c'est le plus grand événement professionnel de la restauration et de tout ce qui concerne de près ou de loin à l'alimentation. C'est l'acronyme de "Salon international de la restauration, de l'hôtellerie, et de l'alimentation". Tous les deux ans, 210 000 professionnels – dont 26 000 chefs cuisiniers – de 132 pays se retrouvent pour découvrir les innovations, rencontrer leurs confrères et signer de nouveau contrats.

Le Sirha, c'est là que se font et défont les grandes tendances de la restauration, et où se décide de ce qu'on va mettre dans nos assiettes. Et puis le Sirha c'est aussi les "Bocuses d'Or" et le "Coupe du monde de patisserie" une sorte de jeux olympiques culinaires.

Sirha food logo
motif graphique logo gastronomie

Dans ce projet l'enjeu était d'apporter une personnalité à un acronyme qui en était dépourvu. Bien sûr, en entendant Sirha, on pense Syrah, ce cépage de vin originaire de la vallée du Rhône. Cependant, si la gastronomie à la lyonnaise ne peut se passer de vin, il ne s'agissait pas non plus d'un salon viticole. Cette notion devait donc être écartée.

Notre intuition était donc de chercher à représenter l'idée de générosité, de convivialité et de gourmandise. Cette idée que le repas est un bien commun fait pour être partagé, et qu'il est par nature généreux.

En manipulant les lettres du mot Sirha, nous sommes tombé sur ce symbole du "§" un sorte de double "S" voluptueux. Notre imaginaire s'en est emparé, et on a commencé à regarder ce signe comme une crème pâtissière, comme une volute de chocolat sur un dessert, comme un pain torsadé. Ce signe donne faim !

De par sa nature typographique, ce signe pouvait aisément devenir l'élément central du langage de la marque. Par exemple, écrire le mot "Saveur" avec ce symbole en guise de première lettre permet une alliance subtile de la marque SIrha et de son discours. Et puis, d'un point de vue fonctionnel, c'est une règle du jeu extrêmement simple à mettre en œuvre. Un atout lorsqu'il s'agit de déployer une identité de marque sur des multitudes de déclinaisons.

L'architecture de marque de leurs différents salons ou concours découlait de ce jeu avec la lettre "S", venant par exemple s'immiscer dans le nom "Bocuse d'Or".

Ensuite, il ne restait plus qu'à jouer la partition visuelle. Avec cette typographie généreuse et bavarde, les mots pouvaient se faire le récit de toutes ces gourmandises. La lettre pouvant devenir image, dans un dialogue délicat avec la photographie.


Partager cet article :


Leave a Reply






Newsletter
Laissez-nous votre email et recevez votre dose mensuelle de Graphéine dans votre boite mail.