Le blog qui soigne l'actualité du design graphique

Alexander Girard, “the color-fool”

22 juillet 2013  |   11 Commentaires   |  

Pour continuer notre série d'articles sur les grands noms du design graphique, nous vous parlions il y a quelques semaines d'Alexander Girard (1907-1993) découvert au musée Vitra. Si son nom semble inconnu à la plupart d'entre nous, il s'agit pourtant de l'un des designers les plus influents de l'après-guerre. Son travail a profondément marqué les années soixante.

Il est quasiment intervenu dans tous les champs du design : textile, graphique, caractères/typographie, espace/objets, et même mobilier !

alexandergirard_portrait

Alexander Girard, le fou de la couleur

Né à New York en 1907, d'une mère américaine et d'un père Franco-Italien, il a grandi à Florence en Italie. Diplômé de l'école d'architecture de Rome, il revient à New York en 1932, après avoir voyagé aux quatre coins de l'Europe. C'est durant ces années européennes qu'il nourrit sa créativité de l'influence moderniste alors naissante.

Il aurait pu devenir un brillant architecte, mais Girard n'aime pas les lignes droites et les destins tracés. De 1948 à 1956, il sera consultant en couleur pour General Motors. En 1952, il est embauché par Herman Miller, l'un des plus grands fabricant de mobilier de l'époque. Il prend la direction de la division textile. Il travaille alors avec la crème des designers: George Nelson, Eero Saarinen, ou encore Charles et Ray Eames.

Durant cette période, son talent pouvoir va s'exprimer, et c'est là qu'il va créer d'innombrables motifs textiles.

alexandergirard_textil-design-colorfull

alexandergirard_textil-patterns

Son travail est stratégique. Il emploie la couleur pour humaniser le fonctionnalisme des meubles d'Hermann Miller. Et si la fabrication industrielle de ces derniers permet de multiplier facilement les variantes de couleurs et de matières, il s'agit avant tout de faire oublier qu'il s'agit de meubles en série ! Ainsi, chaque consommateur peut se targuer d'avoir une combinaison de couleurs unique ! En concevant des collections saisonnières, il fait rentrer la mode à l'intérieur de la maison.

Alexander va donc déployer sa palette de couleurs et illuminer les intérieurs des classes moyennes de l'après-guerre.
Ci-dessous quelques-uns de ses imprimés textiles :

Ci-dessous ses collections de papiers peints :

La couleur du folklore !

S'il ne théorise pas spécialement sa démarche, Alexander Girard fonde son travail sur une parfaite maitrise du cercle chromatique et une passion pour l'art populaire. Cette dernière passion aura une grande influence sur son travail. D'ailleurs, il voyagera toute sa vie, récoltant des dizaines de milliers d'objets qui ont terminé au Musée International d'Art folklorique de Santa Fe.

De ce goût pour les objets folkloriques sont nées les "Wooden Dolls", que Girard fabriqua lui même pour sa maison. Initialement créées pour s'amuser, elles sont à la fois éléments décoratifs et jouets. Elles sont actuellement éditée par Vitra.
alexander-girard-dolls-design

aleksander-girard-dolls-vitra

alexander-girard-dolls

L'influence de l'art populaire se fera sentir tout au long de sa carrière. Cela se retrouve dans le caractère "fait main" de ses œuvres, par exemple ci-dessous, pour cette collection de papier peint.

AlexanderGirard

alexandergirard3

alexander-Girard

La Fonda del Sol

En 1960, Girard se voit confier le "design global" d'un restaurant de Manhattan. Le sang chaud et l'esprit latin de Girard vont parfaitement coller à l'esprit du projet. Il doit tout concevoir, du menu aux nappes, en passant par les vases et les tapisseries.

alexandergirard_restaurant-brand-design-logo2

alexandergirard_restaurant-design

Une grande fresque typographique murale sera réalisée pour le décor du restaurant.

lafonda_photo_restaurant

lafonda_photo_restaurant-design

Durant cette période, Girard va concevoir de nombreux projets de restaurants. On peut citer le restaurant "l'Étoile" (1966) et "The compound Restaurant" (1967).

Braniff Airways re-Branding

Au milieu des années 60, il est invité à travailler sur le design global de la compagnie aérienne Braniff International Airways. Ce sera l'occasion pour Girard de travailler à grande échelle. Le moindre détail passe par son crible: du billet d'avion aux sachets de sucre. Les avions sont tous peints de couleurs différentes allant du gris foncé au vermillon.

"Vous pouvez utiliser notre compagnie chaque jour de la semaine, sans jamais voler deux fois dans un avion de la même couleur !" se ventait le dirigeant de Braniff à l'époque.

Alexander Girard Braniff Global Brand design

Alexander Girard Braniff Global Brand design

Alexander Girard Braniff Global Brand design

Alexander Girard Braniff Global Brand design

Une typographie corporate sera même dessinée par Girard pour la compagnie Braniff International !

FONTS_SKY_4_a

Alexander-girard_SKY_1

Les affaires de Braniff devenues florissantes, il acquit une confiance totale de la part des dirigeants. Il alla même jusqu'à designer un jeu de cartes destiné à la clientèle internationale, avec une série de phrases de survie traduites en 3 langues... un petit luxe personnel !

Braniff-brand-design-cards

Braniff, the end of the plain plane

"The end of the plain plane" (la fin de l'avion uni, sans fioritures) derrière ce slogan amusant, se cache une véritable volonté de révolutionner la conception de ce que peut être une compagnie aérienne. Les salles d'attente, les banques d'accueils, les uniformes des hôtesses, tout est designé avec soin !

braniff-planes

Braniff-planes-colorfulls

braniff-interior-planes-colors

braniff-interior-design

En 1967, Girard conçoit une collection de mobilier pour les salons de Braniff. Le coût exorbitant pour produire ces chaises, ces canapés et ces tables forcera Hermann Miller à arrêter leur production deux ans après leur création... Ce sont aujourd'hui de véritables pièces de collection !
alexandergirard_textil-design-color

Braniff et Emilio Pucci

À la même époque, la compagnie Braniff invite le styliste italien Emilio Pucci à travailler sur les uniformes de la compagnie. Le résultat est surprenant ! Il conçoit une ligne de vêtements qui habille aussi bien les équipes au sol que les hôtesses de l'air. Ces vêtements sont même conçus pour évoluer au grès du vol : de la combinaison de cosmonaute à l'extérieur... à la robe de soirée ! Voici un aperçu en vidéo de ces tenues :

braniff_fashion-pucci-design

braniff-pucci-design-brand-costume

Dessinateur de caractères

Girard a énormément utilisé la typographie dans son travail. Ses créations sont aujourd'hui éditées par House Industries.

alexander-girard-script1

alexander-girard-sansusie
Un petit film présentant son travail typographique à travers les jeux édités par Houses Industries :

Alexander-girard_SLAB_1

À l'heure des années soixante

Voici quelques horloges qu'il a réalisé :
alexander-girard-clock-design

alexander-girard-clock-design-6

alexander-girard-clock-design-5

alexander-girard-clock-design-4

alexander-girard-clock-design-3

alexander-girard-clock-design-2

Son travail influence encore de nos jours !

Le travail d'Alexander Girard aura influencé des générations entières de designers. Parmi les héritiers de son travail, on peut citer les créations textiles de Mademoiselle Dimanche, dont vous pouvez lire le portrait que nous faisions d'elle il y a peu sur ce blog.

Textiles
mademoiselle-dimanche-creation-textiles

On peut également citer le travail de Séverin Millet dont les illustrations multicolores et poétiques font de lui le digne successeur d'Alexander Girard. À quand des meubles ou des avions Séverin Millet ?

severin-millet-siteweb

Pour aller plus loin

- Pour faire perdurer sa mémoire, sa famille a mis en place un site. On y retrouve entre autres une frise chronologique détaillée.
alexander-girard-stroy

- Houses Industries distribue les typographies, les puzzles, les jeux de memory et certaines des poupées en tissus d'Alexander Girard.

- Un superbe livre de plus de 600 pages (il fait 7kg !) est édité par Ammo Books.

- Pour acheter ses créations textiles : Maharam.

Sources : Les images et les textes de cet article sont présentés à but pédagogique.

D'autres grands noms du design graphique :
- JOSEF MÜLLER-BROCKMANN, « SWISS STYLE », 1914/1996
- FRANCO GRIGNANI, « GRAFICA CINETICA »,1914/1996
- ROLF RAPPAZ, « C’EST DE LA BÂLE », 1914/1996
- ROGER EXCOFFON, «COUP DE MISTRAL», 1910/1983
- ALEXANDER GIRARD, «THE COLOR-FOOL», 1907/1993
- EDWARD BAWDEN, «GREAT ILLUSTRATION FROM GREAT BRITAIN» 1903/1989


Noter cet article :
Alexander Girard, “the color-fool”
5 sur 1 vote

Partager cet article :
Articles complémentaires :


11 commentaires :

  1. […] les figurines d’Alexander Girard. Nous tacherons de revenir prochainement sur le parcours de ce designer dans notre série […]

  2. H. :

    Bonjour, super article merci, je ne connaissais pas ce designer :) (attention aux coquilles par contre.. :P)

  3. […] D’autres grands noms du design graphique : – JOSEF MÜLLER-BROCKMANN, « SWISS STYLE », 1914/1996 – FRANCO GRIGNANI, « GRAFICA CINETICA »,1914/1996 – ROLF RAPPAZ, « C’EST DE LA BÂLE », 1914/1996 – ROGER EXCOFFON, «COUP DE MISTRAL», 1910/1983 – ALEXANDER GIRARD, «THE COLOR-FOOL», 1907/1993 […]

  4. Oui merci pour cet article !!

  5. Wooden Dolls par Alexander GirardGéraldyne Masson :

    […] vous souhaitez en savoir davantage au sujet d’Alexander Girard, je vous recommande cet article très complet du site […]

  6. […] sur les grands noms du design graphique, nous vous parlions il y a quelques semaines d’Alexander Girard (1907-1993). Nous continuons cette fois-ci avec un graphiste-illustrateur anglais peu connu en terre […]

  7. […] ROLF RAPPAZ, « C’EST DE LA BÂLE », 1914/1996 – ROGER EXCOFFON, «COUP DE MISTRAL», 1910/1983 – ALEXANDER GIRARD, «THE COLOR-FOOL», 1907/1993 – EDWARD BAWDEN, «GREAT ILLUSTRATION FROM GREAT BRITAIN» […]

  8. […] ROLF RAPPAZ, « C’EST DE LA BÂLE », 1914/1996 – ROGER EXCOFFON, «COUP DE MISTRAL», 1910/1983 – ALEXANDER GIRARD, «THE COLOR-FOOL», 1907/1993 – EDWARD BAWDEN, «GREAT ILLUSTRATION FROM GREAT BRITAIN» […]

  9. […] ROLF RAPPAZ, « C’EST DE LA BÂLE », 1914/1996 – ROGER EXCOFFON, «COUP DE MISTRAL», 1910/1983 – ALEXANDER GIRARD, «THE COLOR-FOOL», 1907/1993 – EDWARD BAWDEN, «GREAT ILLUSTRATION FROM GREAT BRITAIN» 1903/1989 – MARTIN SHARP, « […]

  10. […] Lire aussi Alexander Girard, the color-fool […]

Laisser un commentaire






Newsletter
Laissez-nous votre email et recevez votre dose mensuelle de Graphéine dans votre boite mail.