Le blog qui soigne l'actualité du design graphique

Les plus beaux billets du monde !

13 octobre 2014  |   11 Commentaires   |  

graphisme-billet-design

Billets à la mer !

Au printemps 2014, un concours a été organisé pour la conception de la nouvelle série de billets de la Banque de Norvège, prévue pour sortir en 2017. Le thème imposé pour cette série était "la mer", un élément fondateur de l'identité norvégienne.

Le thème de la mer devait se répartir selon les sous-thèmes suivants :
• Le mer qui nous unit (50 couronnes)
• La mer qui nous lie au monde (100 couronnes)
• La mer qui nous nourrit (200 couronnes)
• La mer nous offre le bien-être (500 couronnes)
• La mer qui nous ouvre les horizons (1000 couronnes)

Tout comme le drapeau national, les billets sont une véritable représentation visuelle de l'identité d'un pays. C’est même un instrument de souveraineté et de rayonnement, fourmillant de symboles qui vont être vus par des millions de personnes. Et si les facteurs politiques, culturels et artistiques sont à prendre en compte, les questions de sécurité et les mesures anti-contrefaçon sont incontournables.

Huit participants ont été sélectionnés pour participer à la phase finale de cette compétition. Le jury était composé de cinq professionnels externes et un membre de la Banque. Ils ont conclu que deux propositions se distinguaient, celle de l'agence The Metric System et les motifs de pixels soumis par Snøhetta design. La banque de Norvège envisage donc d'utiliser les deux projets conjointement.

biellet-norvege

Si le travail de l'agence The Metric System est très classique (ci-dessus), le choix du verso est lui purement stupéfiant ! Une interprétation poétique et contemporaine du thème de la mer qui laisse rêveur. Un flou artistique de pixel laissant l'esprit rêver et voyager tout seul. Plissez des yeux, et vous verrez alors apparaître cette "île et son phare", "un ferry au petit matin" ou encore "un coucher de soleil sur une plate-forme pétrolière" ! Admirable !

graphisme-billet-norvegiens

graphisme-billet-pixel-art

Les autres pistes

Dans une démarche de design parfaitement maitrisée et transparente, la banque de Norvège a publié les 8 projets finalistes. Voici donc les différents projets.

billet-design-8

Snohetta

On notera qu'il est bien dommage d'avoir retenu que la face pixel de ce projet. En effet, le design était pensé comme un tout, d'un côté la photographie noir et blanc rendant compte de la réalité, de l'autre côté en écho, l'abstraction du pixel et de la couleur... Somptueux ! magique !
www.snohetta.com


 

billet-design-2

Yokoloand

Cette piste mérite elle aussi une attention particulière. En mettant en avant les dessins d'enfants, ce projet propose une vision poétique et décontractée de l'argent. Les enfants, c'est l'avenir !
www.yokoland.com


 

billet-design-3

Blaest design

Probablement l'idée d'un horizon qui s'étend...
www.blaestdesign.no


 

billet-design-4

Christian Messel and Pati Passero

Cette proposition de Christian Messel and Pati Passero présente un personnage anonyme (en bas à gauche des billets), "en contraste avec des stéréotypes des grands hommes qui ont façonné l'Histoire".


 

billet-design-5

Ellen karin

Ellen Karin Maehlum, s'est penchée elle sur "le plancton microscopique, beau et unicellulaire qui forme la base de la vie en mer".
www.ellenkarin.no


 

billet-design-6

Enzo

www.enzo.no


 

billet-design-7

 

Mai Elin Eikaas Bjerck


billet-design-9

The Metric System

themetricsystem.no

 

Et les billets Européens ?

10euros

La Banque centrale européenne a mis en circulation fin septembre un nouveau billet de 10 euros. Ce nouveau billet, dont les tons tirent davantage sur le rouge que le marron, est la deuxième coupure d'une nouvelle série de billets baptisée « Europe », censée être plus difficilement falsifiable. Le résultat reste surtout vraiment fade à côté des billets de nos voisins norvégiens !

D'ailleurs Rue89 titrait récemment : "les plus moches billets de l'histoire". C'est dire !

Messieurs de la Banque Centrale Européenne, n'y aurait-il pas là une petite leçon de design graphique à prendre chez nos voisins norvégiens ?

Anti-fraude

Anecdote amusante, en essayant d'ouvrir l'image de ce billet de 10 euros dans Photoshop, j'ai eu l'étonnante surprise de découvrir ce message :

Photoshop-billet-banque

Ce filtre antifraude dans Photoshop n'est pas nouveau puisque cela date de 2004. Cette décision a été poussée, à l'époque, par un groupement de banques internationales chargé de lutter contre la copie de moyens de paiement à l'aide d'outils informatiques, notamment Photoshop. Cela veut quand même dire que Photoshop "analyse" nos images avant de les ouvrir. Un peu flippant...

La mesure semble un peu forte, puisque ce n'est pas seulement les images de billets de banque que Photoshop refuse d'ouvrir, mais plus largement toutes les images qui contiennent des représentations de billets de banque. Du coup, n'imaginez pas ouvrir une photo de votre fils arborant fièrement son billet de 5€ que la petite souris lui a laissé !

Les fabuleux billets de Herbert Bayer en 1923

Cet article sur les billets norvégiens nous donne l'occasion de faire un petit détour historique pour vous compter l'histoire des billets de Herbert Bayer.

Allemagne-50-Mark

En 1923, l'économie allemande est dévastée par la Première Guerre mondiale. L'inflation s'est installée et les prix ont augmenté de façon exponentielle, l'argent est devenu sans valeur. Pour répondre à la demande, des billets sont imprimés presque tous les soirs dans chaque région, en milliers, puis en millions, puis en milliards de Marks. On appelait cela des "billets de nécessité". Jusque-là les billets ressemblaient au billet présenté ci-dessus.

billet-herbert-bayer

À seulement 23 ans, Herbert Bayer, membre fondateur du Bauhaus a été appelé pour concevoir une série de billets de nécessité pour la région de Thuringe, un bastion libéral, dans l'Allemagne prénationaliste. Du jour au lendemain, Bayer crée donc une gamme complète de billets. Le résultat est un superbe exemple de design moderniste, bien loin des canons l'époque.

hebert-bayer-bills

Clarté et simplicité sont les premiers objectifs de son travail. Exit les typographies sans-sérif et les effets rétro. La valeur fiduciaire devient l'élément central, le tout dans un esprit de couleurs vives et optimistes. Le seul élément non typographique est l'emblème de la République de Weimar, comme un sceau officiel.

À priori, ces billets n'ont pas servi longtemps, leur valeur ayant rapidement été dévaluée.
Mais leur véritable valeur était intrinsèque et intemporelle; un message d'optimisme dans une période trouble, favorisant l'innovation à la régression !

PS : Promis, on tâchera de faire un portrait plus détaillé d'Herbert Bayer dans notre rubrique des grands noms du design graphique.


Noter cet article :

Partager cet article :
Articles complémentaires :


11 commentaires :

  1. Junior mambo :

    Très Beaux le travail de THE METRICS SYSTEM

  2. Jerom :

    Salut, je devrais avoir des informations sur la nécessité d’une adresse norvégienne lorsque l’enregistrement d’une société en Norvège. Est-ce que quelqu’un a une expérience dans ce domaine et peut conseiller comment le contourner ?

  3. Ann :

    tu peux toujours utiliser les services de l’entreprise comme http://www.quali. no /fr, qui s’occupe des formalités pour vous. Sur l’offre il y a une part de l’adresse en Norvège.

  4. Jerom :

    Je comprends, mais si je reste en France?

  5. Ann :

    Lors de l’enregistrement d’une société en Norvège tu dois avoir une adresse norvégienne.

  6. Jerom :

    Je dois vérifier. Dans quelle situation cela réussit ?

  7. Ann :

    Je suis sûr que oui :)

  8. Ann :

    et quelle entreprise?:)

  9. Jerom :

    de construction

  10. Ann :

    très bien, bonne chance:)

Laisser un commentaire






Newsletter
Laissez-nous votre email et recevez votre dose mensuelle de Graphéine dans votre boite mail.