Le blog qui soigne l'actualité du design graphique

Dessinateur de pistes :
un métier qui sent bon le sapin

La saison du ski est lancée : à vous les pistes du Chamois, de la Marmotte et des Grandes Bosses. Ah ! L'air frais, la powpow, les sapins, et le plan de station. Où est la salle hors-sac ?

pierre-novat-artiste-pistes-ski

Le monopole du bon plan

Sans le savoir et depuis des années si vous allez aux sports d'hiver, vous avez eu les oeuvres de Pierre Novat sous les yeux. Plus de 35 ans de carrière, une signature tout en cimes avec un flocon en guise de point sur le i et des milliers de sapins à son actif : Pierre Novat est le dessinateur de plans de pistes de ski français. Je dis bien "le", car c'est le seul. Un métier d'altitude !

 

pierre-novat-portrait

Illustrations de Pierre et portrait par son fils Arthur

pierre-novat-artiste-pistes-ski

pierre-novat-plan-ski

pierre-novat-plan-ski

Un métier aussi rare que le Yéti, puisqu'il a longtemps eu le monopole en France. Aujourd'hui, ce sont ses enfants Frédérique puis Arthur qui ont repris le flambeau, en suivant les traces de leur père.

Une technique de pointe

Tout bon peintre de plans de pistes de ski se doit d'être muni de gouaches, de pinceaux et d'un bon cerveau. Vous ne vous êtes jamais demandé comment les cartes arrivaient à montrer toutes les pistes en même temps ?

C'est que le dessinateur de pistes de ski distort, aplatit et recrée un domaine skiable plus ou moins proche de la réalité en jouant avec les lignes de fuites. Il embellit la station pour les skieurs. Impossible donc de ne se fier qu'à Google Earth ou une simple photographie, sous peine de voir disparaître quelques pans de montagne. Certaines entreprises comme kaliblue proposent aujourd'hui leurs services numérique, mais sans jamais égaler la patte de l'artiste.

Dans cette vidéo, Pierre Novat dévoile sa technique créative. Photos en hélicoptère, reconstitution des massifs à partir de photographies, dessin au crayon puis gouache et aérosol. Des heures de travail pour un résultat ultra réaliste.

 

La montagne de la gagne

De l'autre côté de l'Atlantique, même métier pour un seul et unique homme à l'origine des plans des meilleurs pistes de ski Américaine : James Niehues. En 1980, plein d'envie de se lancer dans une carrière de peintre de paysages, il décide tout simplement d'aller présenter son portfolio à la référence de l'époque : Bill Brown, le seul qui peignait alors des pistes de ski. Une vraie niche ce métier on vous dit, même aux États-Unis.

 

bill-brown-pistes-ski

bill-brown-pistes-ski

 

Bingo : Brown apprécie son travail et se trouve justement un peu surmené. Il demande à Nieuhes de faire des retouches sur ses cartes. Quelques années plus tard, il lui lègue son empire blanc.

Exactement comme pour Novat, Jim Nieuhes pense à la manière d'un skieur plus qu'un illustrateur pour réaliser des pistes parfaites. "La meilleure manière de montrer les pistes est d'interpréter l'expérience de glisse". Pour éviter les aléas des commandes saisonnières et les creux de salaire qui vont avec, Nieuhes prend les commandes 3 mois à l'avance. Il faut compter entre 3 500$ et 15 000$ la carte, plusieurs semaines de travail, et la location d'un avion ou d'un hélicoptère.

 

jim-niehues-ski-plan

jim-niehues-ski-plan

jim-niehues-ski-plan

dessinateur-pistes-ski

On vous laisse méditer sur votre reconversion future, Jim Nieuhes n'ayant peut-être pas encore trouvé son digne héritier. Sur-ce, bonne glisse !

 

jim-plan-ski-USA

 

Sources, photos :
99u
CoolHunting
MontagnesMagiques
Atelier Pierre Novat

Partagez cet article sur :


    Laisser un commentaire







    Newsletter
    Laissez-nous votre email et recevez votre dose mensuelle de Graphéine dans votre boite mail.