Le blog qui soigne l'actualité du design graphique

Le centimètre de l’amour

Centimètre de l'amour 1900

Intérieur jour, un dimanche après-midi pluvieux : pendant que monsieur s'adonne à sa comptabilité, madame pratique ses activités de coutures favorites... aiguilles, point de croix, patron en papier de soie ... et soudain, mon œil est attiré par une petite boite : "Le véritable centimètre de l'amour !... On rit, on se tord... ».

Blague coquines centimètre de l'amour

Il s'agit d'un mètre de couturière, datant approximativement des années 1930 et ayant dû appartenir à la mère de la grand-mère de la couturière qui jouxte mon bureau de comptable du dimanche... Au recto, cent cinquante centimètres harmonieusement répartis par ordre croissant... au verso, "on se tord, on rit ! », blagues et allusion vaseuse sont de mise ... "Ta langue travaille bien... trop petit gonfle-toi... trop gros à recouper... signe de fécondité"... Voir même grossièrement colonialiste "un nègre t'excite"...

Blagues coquines 1900 belle époque...

 

Un inventaire à la Prévert

Cet inventaire me rappelle une carte de vœux que nous avions réalisés en 2000, alors que nous n'étions encore que de petits étudiants à L'ESAA Duperré... Il s'agissait d'imaginer la carte de vœux de cet établissement publique... et qui dit "établissement public" dit "crédits à sec" ... il fallait imaginer une carte de vœux économique à fabriquer. Nous avions proposé un ticket de caisse... avec un inventaire à la Prévert... le total faisant "bonne année 2000".

Cette carte a certainement été le premier travail réalisé par Graphéine... Encadré par notre professeur*, nous avions pris soin d'élaborer ce listing. Cette carte de vœux avait été élue "Carte de l'année 2000" par le magazine Étapes ( "Graphique" à l'époque...) ... Nous avions remporté une suite Adobe Cs1 ... qui fut fort utile pour débuter notre activité !

(* Hervé, notre admirable professeur de l'époque, aujourd'hui ami et membre d'honneur à jamais de Graphéine pour nous avoir soumis le nom que nous portons depuis... 2002. Pour l'anecdote, nous avions organisé un week-end à Grenoble pour visiter le mois du Graphisme d'Échirolles et plus particulièrement l'exposition de l'amoureuse d'Hervé ( Suzanna L. )... le soir, après quelques verres d'un alcool local fort agréable... Hervé nous dévoile le nom ultime, que nous allions adopter à l'unanimité dans les secondes qui suivirent... bref... merci !  )

carte de vœux économique


Partagez cet article sur :


9 commentaires :

  1. Emmanuelle :

    Oh, ce cher Hervé …
    quelques promotions plus tard (la mienne) il nous montrait encore cette carte, je ne savais pas qu’elle était de vous mais ne suis pas surprise !

  2. admin :

    Sympa…
    Vous êtes une ancienne de cette section ?
    Que faites vous maintenant ? graphiste ? free-lance ? en agence ?

  3. Sudji :

    Cette carte est également passée de mains en mains cette année, c’est amusant de retrouver la retrouver ici et de savoir qu’Hervé est à l’origine de votre nom.

  4. Marie :

    Alors J’A-DO-Re! Je veux un mètre de centimètres de l’amour moi aussi! Que c’est rigolo!

  5. C’est marrant parce que moi je suis de la promo pile poil entre Emmanuelle et Sudji. Autant dire qu’on l’a vue, nous aussi. Et je me souviens de l’émotion de d’Hervé quand il nous a lu des passages du ticket, et de ses yeux qui pétillaient…

  6. admin :

    Ca fait plaisir de voir que 10 ans après cette carte produit encore des étincelles dans les yeux d’Hervé. 🙂

    et ça fait plaisir de croiser des anciens Duppériens qui ont du talent !

    PS: … on dit le lapin des Baskerville ou le rongeur à grandes oreilles de Mrs Eaves ? ( Joke pour fan de la Fonderie Emigre )

  7. Présente!

    Mrs Eaves, pourquoi pas! Je pourrais lui trouver une copine, tiens… Une bonne petite private joke spéciale graphiste!!! 🙂

  8. CRN :

    félicitation pour ce centimètre amusant. est – il possible de l’acheter ?
    see ya

  9. Le concept est vraiment génial 🙂

Laisser un commentaire







Newsletter
Laissez-nous votre email et recevez votre dose mensuelle de Graphéine dans votre boite mail.