Le blog qui soigne l'actualité du design graphique

Travelling arrière fait à la main !

26 novembre 2013  |   1 Commentaires   |    |  
  • en


Le travelling fait à la main ?

Vous comptez attaquer votre premier long métrage durant les vacances de Noël. Votre grand-mère a accepté de jouer le rôle de la Venus à la fourrure, et votre petite sœur ne veut toujours pas que l'on torture les animaux. Votre budget prévisionnel ne dépassera pas l'enveloppe budgétaire d'une boite de chocolat. Alors, cette petite astuce sera pour vous.

Plus sérieusement, difficile de savoir si Polanski a usé de cette technique pour réaliser les travellings de fermeture de sa "venus à la fourrure". En effet, dans son dernier long métrage, la caméra quitte finalement l’enceinte du théâtre pour une seule et unique vue, un long travelling arrière qui nous fait sortir de la scène.

Mais, alors, comment réaliser un travelling, sans avoir la caméra de Polanski pour Noël ?

Voici la solution découverte durant le dernier Museomix à Québec.

Comme nous explique cette personne , il s'agit vraiment d'un technique très simple.
Le caméraman, tient son iPhone à deux mains et va reculer lentement, tandis que son assistant-caméraman va d'une main le retenir pour fluidifier le mouvement, et de l'autre main vérifier que personne ne va le gêner.

Petite histoire du travelling

J'en profite pour compléter cette petite leçon de "cinéma fait à la main" par cet extrait d'émission. Vous serez incollable sur l'histoire du travelling au cinéma !


Partager cet article :


1 commentaire :

  1. moi je le fait avec un skate board mais ça bouge toujours autant =)

Laisser un commentaire






Newsletter
Laissez-nous votre email et recevez votre dose mensuelle de Graphéine dans votre boite mail.