2016

Aramis Lab, une identité geek et ludique
pour la science du "Brain data"

ARAMIS LAB fait partie de l’Institut de Cerveau et de la Moëlle épinière, sur le site de l’hôpital de la Pitié Salpêtrière. L’ICM est essentiellement constitué de biologistes, de neuroscientifiques et de médecins, tandis qu'ARAMIS LAB est surtout constitué d’informaticiens et de mathématiciens. La recherche d'ARAMIS LAB se rattache aux thèmes du «big data » et de l’intelligence artificielle, mais centrée sur la recherche sur le cerveau plutôt que le ciblage publicitaire comme Google ou Facebook.

ARAMIS LAB se trouve au croisement de plusieurs domaines scientifiques et ne se trouve pas de manière naturelle au cœur de sa communauté scientifique d’origine. L’objectif était donc de créer un logo qui puisse affirmer de manière positive ce qu’ils sont : des mathématiciens et des informaticiens développant des programmes informatiques pour mieux comprendre comment le cerveau fonctionne.

Une nouvel emblème, le symbole "mind waves"

Nous avons créer un nouveau symbole qui identifie l’activité de l’équipe et permet en même temps de fédérer ses membres : l'emblème «mind waves».
Le symbole, avec son style proche du graffiti est la représentation graphique d’un signal électrique, l’enregistrement d’une activité cérébrale. C’est une signature fugace et dynamique. Notre objectif était de montrer l’audace, l’enthousiasme et l’innovation d’une jeune équipe de chercheurs passionnés par les mystères du cerveau humain.

A la fois "geek" et "ludique", cette proposition a tout d'abord surpris ARAMIS LAB qui s'attendait à un logotype plus rationnel. L'adhésion des plus jeunes membres de l'équipe nous a aidé pour convaincre de la pertinence de cette proposition. Le slogan «BRAIN DATA SCIENCE» vient compléter le logotype en explicitant efficacement l’activité d'ARAMIS LAB. Le code couleur cyan, vert et violet fait référence aux teintes vibrantes et «flashy» des modélisations numériques qui matérialisent les connections neuronales.

Une nouvelle charte graphique
pour s'adresser à plusieurs publics :

- l’ICM et les chercheurs en neurosciences, pour affirmer l'identité d’informaticiens et de mathématiciens de l'équipe.
- l’INRIA et les chercheurs en informatique/mathématiques, pour affirmer le positionnement dédié exclusivement à l’étude du cerveau humain, de son fonctionnement normal et de ses maladies
- les étudiants à fort potentiel pour leur dire que l'équipe se trouve à la frontière entre deux des plus grands défis scientifiques du XXI° siècle : développer l’intelligence artificielle et comprendre le fonctionnement du cerveau
-­ les financeurs potentiels pour apparaître auprès des acteurs de l’intelligence artificielle comme une équipe de référence qui développe des outils dédiés à la médecine et la neurologie.