identite_visuelle_IPGP-CaseStudy_logo

2022

Nouvelle identité visuelle de l'Institut de Physique du Globe de Paris
Sciences pour la planète

L'Institut de Physique du Globe de Paris est un grand établissement d'enseignement supérieur et de recherche composante de l’Université Paris Cité. Organisme de recherche en géo-sciences de renommée mondiale, l’IPGP étudie la Terre et les planètes depuis le noyau jusqu’aux enveloppes fluides les plus superficielles. Il rassemble environ 500 personnes : chercheurs recrutés dans le monde entier, ingénieurs, techniciens, agents administratifs, post-doctorants et doctorants de tous pays partageant la même passion pour les sciences de la Terre, des planètes et de l'environnement.

À l’occasion des 100 ans de sa création, l’IPGP souhaitait mener une réflexion sur la refonte de son logo et plus largement sur son identité visuelle. Le précédent logo avait 30 ans d’existence et l’objectif était de le rendre plus lisible, plus visible et intemporel pour gagner en crédibilité.

L’agence Graphéine a accompagné IPGP dans la création de sa nouvelle identité visuelle et la mise en place de sa charte graphique. Le nouveau logotype modernise l’identité précédente en lui donnant plus d’impact et de flexibilité, tout en respectant l’ADN qui a permis de construire sa notoriété. Ce travail de cohérence a été poussé jusqu’à l’harmonisation des logos de ses observatoires volcanologiques et sismologiques

Un nouveau logo IPGP qui fusionne les éléments symboliques pré-existants

Pour marquer son centenaire, l'Institut de physique du globe de Paris fait évoluer son image. Depuis le 20 avril 2022, l'institut s’est doté d'un nouveau logo et d'une signature, marquant sa position d'institution de référence dans le domaine des sciences de la Terre et des planètes.
L’ancien logo de l’IPGP posait des problèmes de lisibilité et n’était plus adapté aux supports de communication actuels. Une étude de son graphisme a permis de mettre en évidence sa trop grande complexité, sa nature trop illustrative au design « générique » ; son acronyme « soudée » à l’emblème qui interdit toute flexibilité dans l’usage et les déclinaisons du logotype ; la présence de l’intitulé « Institut de Physique du Globe de Paris » qui explicite l’acronyme mais reste illisible en petite taille.
Pour conserver la symbolique du logo existant, nous avons opté de fusionner le globe et la Tour Eiffel pour créer un véritable emblème plutôt que la simple juxtaposition de deux symboles. Dessinées sous formes d’ondes, la Tour Eiffel devient le cœur « sismique » du nouveau globe « IPGP ».

Ce nouveau logo, plus moderne et plus lisible, conserve un globe et une Tour Eiffel, éléments fondateurs de l'image de l’IPGP. En évoquant les ondes, les reliefs, les dynamiques et les structures internes des planètes, il représente les différentes missions et thématiques scientifiques de l’institut. Le choix de couleurs, d'évocation tellurique, acte aussi son intégration, en tant qu'établissement composante, au sein d'Université Paris Cité. Il s'accompagne d'une identité visuelle complète, claire et cohérente, avec une harmonisation des logos de ses observatoires volcanologiques et sismologiques. Ce nouveau logo se caractérise également par sa nouvelle couleur chaude rougeoyante qui renvoie au magma en fusion et à la lave volcanique.

Un univers de marque global qui identifie les communications IPGP

En complément d’un nouveau logotype, l’identité visuelle de l’IPGP dispose d’un tout nouvel univers de marque. Celui-ci se concrétise par des codes graphiques associant gamme chromatiques et styles typographiques pensés pour créer des environnements d’information uniques qui signalent, communiquent avec audace et énergie IPGP.
La gamme de couleurs primaires IPGP se distingue par sa couleur de base, un rouge "Magma", complété de trois autres couleurs : rubis, sable et graphite.
La palette de couleurs primaires comprend quatre couleurs d’accentuation qui sont conçues comme des compléments aux couleurs de base Magma, Rubis, Sable et Graphite. La gamme de couleurs secondaires IPGP est conçue comme une suite fonctionnelle et complémentaire de nuances.
Ces couleurs sont également utilisées pour identifier les trois observatoires volcaniques de IPGP.

Le Garnett devient la typographie primaire de la charte graphique IPGP. C’est une grotesque contemporaine robuste conçue par Connor Davenport et distribuée par la fonderie Sharptype. Elle se distingue par la personnalité affable des caractères métalliques du 19e siècle. Le rôle de Garnett est d’attirer l’attention sur les messages les plus importants communiqués par IPGP et elle est donc utilisée avec prudence et parcimonie pour les grands titres et les textes courts. La typographie pour le texte de labeur est le Suisse Int’l, une sans serif simple et efficace.

Avec cette nouvelle identité visuelle, l’IPGP est maintenant plus lisible est plus intemporelle ; elle gagne en crédibilité. Désormais, son identité visuelle associée à celle de ses paires traduit véritablement le caractère innovant de l’institution. Sa communication déploie un langage graphique flexible et reconnaissable pour une meilleure identification à l’international.

Contexte

Grand établissement d'enseignement et de technologies de pointe au rayonnement international,  l'IPGP a intégré Université Paris Cité le 20 mars 2019, en tant qu'établissement composante, tout en gardant sa personnalité morale et juridique.

Objectifs

- Refonte du logo et création de principes graphiques constituant l’identité visuelle
- Élaboration de la charte graphique et livraisons de gabarits prêts à l’emploi (papier en-tête, kakémonos, brochures de présentations, réseaux sociaux, habillage vidéo et objets promotionnels)


Partager ce projet :
Expertises du projet :
Création de logo, identité visuelle et charte graphique.
Secteur d'activité :
Communication dans le secteur de l'éducation, de l'enseignement supérieur et de la santé. Partenaire indispensable de la transformation de l’industrie de la santé et du bien-être à travers l’alchimie de la créativité et de la technologie. Communication dans les secteurs des sciences et de la recherche.

Projets similaires :