Le blog qui soigne l'actualité du design graphique

L’ile de San Serriffe

14 avril 2014  |   3 Commentaires   |  

Serif, fait moi rire !

Il fut un temps que les moins de 37 ans ne peuvent pas connaître,
le Guardian en ce temps-là faisait des bons poissons d'avril !

C'est donc pour le 1er avril 1977, que les lecteurs du Guardian découvrent un dossier de 7 pages qui traitent d’un nouveau pays du nom de San Serriffe ("sans serif"). Il s'agirait d'un archipel, situé dans l’océan Indien, qui serait composé de 2 îles formant un point virgule.

Le dossier est complet, il présente en détail l'histoire de l’île et de ses habitants, de la culture locale jusqu'au cours de la monnaie du pays en passant par les membres de son gouvernement.

Carte de San Serriffe

On apprend ainsi que le Président, le Général G. H. Pica est élu à vie(Cf: Point Pica, l’unité de mesure principale de la typographie), que la capitale du pays est Bodoni, la monnaie nationale est le Corona de San Serriffe, et le leader de l'opposition s'appelle "Ralph Baskerville" !

Centres touristiques : Umbra, Perpetua
Ministre de l’Éducation, des Affaires publiques et du Droit des Femmes : Esmeralda Pica
Évêque de l’île : Révérend Martin Goudy
On trouve même le nom suivant : Place Gutenberg

Guardian San Serriffe April Fool 1977

San Serriffe front page

Le canular typographique du siècle

À l'époque du canular, le jargon de la typographie n'étant pas aussi répandu qu'aujourd'hui, de nombreux lecteurs se sont fait avoir, et ont réagi dans la rubrique "courrier des lecteurs", certains racontant même leurs dernières vacances à San Serriffe. Même les publicitaires de l'époque sont invités à de communiquer dans le journal au sujet du pays. La rédaction reçoit aussi à l'époque, de lettres de plaintes des tour-opérateurs et des compagnies aériennes qui se retrouvaient démunies face à des clients qui ne voulaient pas croire au caractère fictif de l’archipel. Trop fort !

Initialement, l'idée était de placer l'île dans l'océan Atlantique, près de Tenerife , mais suite au crash d'un Boeing à Tenerife quelques jours avant la publication, il a été déplacé à l'océan Indien , près des Seychelles.

Ce canular est vraiment devenu un classique, au point que les abonnés du Guardian, peuvent choisir "San Serriffe" comme pays d'origine lors de leur inscription sur le site du journal.

Source: Merci à @GeoffreyDorne pour m'avoir fait découvrir ce canular typographique

Les poissons d'avril en forme d'ile

Pour continuer avec les poissons d'avril en forme d'ile, voici un article sur le canular 2014 du Cnes !
poisson d'avril photographie aérienne

Pour aller plus loin, découvrez aussi les documentaires typographiques sur les typos célèbres !


Noter cet article :
L’ile de San Serriffe

Partager cet article :
Articles complémentaires :


3 commentaires :

  1. savoureuse la dernière petite remarque. À lure on fait glisse aussi un petit œuf de pâques dans le formulaire d’inscription aux rencontres depuis longtemps :-)

  2. La touche design • L’histoire de San Serriffe :

    […] La créativité n’a pas de limites. A lire sans tarder sur le blog de Graphéine […]

  3. Plus proche de nous, l’île de Cocymie, refuge du royaume de Tauride a fait parler d’elle en accédant à l’indépendance en 1991.
    On en parle encore aujourd’hui d’ailleurs, puisque j’en suis la Reine!

    Bons baisers de Tauride
    Emilienne

Laisser un commentaire






Newsletter
Laissez-nous votre email et recevez votre dose mensuelle de Graphéine dans votre boite mail.