2017

Une cédille pour relier
les rives de Montluçon
"Partageons plus qu'une ville"

Le Cher marque la structure et le rythme urbain de la ville de Montluçon, en lui opposant sa dynamique et son tracé semi naturels. Cette rivière scinde la ville en deux parties : le centre-ville et la rive gauche. Le projet d'aménagement des berges permet de transformer cette coupure en trait d’union entre les deux rives et ses habitants.

La cédille est un signe diacritique placé sous une lettre pour indiquer un changement dans sa prononciation, comme c’est le cas pour la ville de Montluçon. Dans notre design, la référence à la cédille souligne à la fois la singularité de la ville ainsi que le tracé du court d’eau qui la traverse, le Cher. Si le « C » représente le Cher, la cédille représente l’ambition du projet d’urbanisation de créer un pont entre les deux rives pour réunifier Montluçon.


Partagez ce projet sur :