champs-libre_case-study_202009043

2020

Nouvelle identité visuelle des Champs Libres de Rennes
Un logotype "entrelacé" synonyme de lien culturel

Équipement culturel public de Rennes Métropole, Les Champs libres rassemblent sous le même toit une bibliothèque, le Musée de Bretagne et un Espace des sciences. Le projet de nouvel équipement culturel né en 1992 avait initialement choisit le nom « Les Champs Libres » pour évoquer une source de vie, des espaces nourriciers libres et sans frontière, propriétés de toutes et tous; en adéquation avec la programmation du lieu.

Graphéine a accompagné ce lieu culturel à la définition d’une identité visuelle commune, liant ses trois entités constituantes.

Un projet architectural à l’image de la Bretagne ?

Le projet architectural des Champs Libres est massif, « rude » comme le décrit lui même son architecte Christian de Portzamparc. Il semblait nécessaire de contrebalancer avec une esthétique qui met l’accent sur la légèreté et la souplesse.

Une certaine rondeur qui correspond mieux à la Bretagne et à l’imaginaire du triskèle, des nœuds marins… Le bâtiment caché par la gare, doit s’ouvrir vers le cœur de ville. Pour cela, Les Champs Libres devaient se doter d’une identité visuelle mémorable et reconnaissable qui permette d'affirmer le lieu.

Rassembler et fédérer autour d'un logotype commun

La nouvelle identité visuelle des Champs Libres se devait de mettre en place une architecture de marque globale claire vis à vis de ses constituantes.
Il était important de concevoir une identité chaleureuse avec une grande visibilité qui participe à la mise en place d’une signalétique intérieure et extérieure forte. Une marque à l’image d’un lieu de vie et de culture accueillant, qui prend part aux grands sujets sociaux et environnementaux de la ville d’aujourd’hui et de demain.

Un ancien logotype avec un choix typographique un minimum daté

Précédemment, le logotype des Champs Libres était composé en Minimum dans sa version dansante "Noir". C'est une typographie conçue par Pierre di Sciullo en 2004 (le Minimum original datant de 1986). Son dessin, bien que réalisé à la main, s’inspire des grilles que forment les pixels des premiers ordinateurs personnels. Sans courbe, seulement avec des verticales, des horizontales et parfois des diagonales à 45°, il en ressort un caractère technologique, ancré dans les années 90. Une typographie qui renforçait l’image sans rondeur, ni souplesse, relayant l’humain, pourtant au cœur du projet, au second plan.

Les logos de la Bibliothèque et du Musée de Bretagne étaient également composés en Minimum dans sa version classique. Seul l’Espace des Sciences possédait un logotype à part entière sans lien avec les autres entités. Cette scission empêchait une bonne lisibilité du projet et complexifiait la compréhension du lieu.

Graphéine a eu pour mission de créer l’identité visuelle d’un lieu mais aussi d’une expérience. Nous devions résoudre la problématique d’architecture de marque en unissant les 3 entités sous un même étendard. Créer un logo qui réaffirme les valeurs des Champs Libres «maison accueillante, commune, plurielle» et qui fidélise les publics.

Un nouvel emblème pour Les Champs Libres : L’entrelaCé

En peinture et en sculpture, les entrelacs sont des ornements évoquant des cordes sans extrémité et enchevêtrées, en général symétriques. Construit d'un seul trait, l’emblème EntrelaCé symbolise différents chemins qui se croisent et se rencontrent en un point tel une agora. Sa construction vient aussi apporter une souplesse et une touche humaine qui contraste l'architecture. Un symbole simple et original avec une grande force signalétique.

Une identité visuelle déclinable pour et par tous

Il nous tenait à cœur de proposer une identité qui ne soit pas rigide afin que chacun puisse s’approprier les Champs Libres et ainsi développer son lien affectif au lieu. Chacun peut se réapproprier l’emblème : le dessiner, le décorer. Son potentiel de déclinaison infini lui assure de pouvoir être au cœur de la communication des Champs Libres et de ses différentes entités pendant de nombreuses années.

Une communication plurielle et ludique

La communication des Champs Libres se déploie sur 4 principes de communication mettant son emblème à l’honneur. « L’enrelaCé caméléon » met l’emblème au centre et le pare différemment au fil des saisons et thèmes. Le langage entrelacé permet lui de construire une communication plus quotidienne en déployant une banque de mots reflets du lieu construits autour de la lettre/emblème C. Deux autres principes visuels jouent avec l’intégration de l’emblème dans l’environnement des Champs Libres et avec ses publics. Ce dernier vient s’entrelacer aux différents plans, embrasse les activités du lieu.

La nouvelle identité visuelle relève le défi de réunir l’ensemble de son offre culturelle sous une même identité. Le message est cette fois-ci plus lisible et en adéquation avec les valeurs du lieu qui s’engage socialement et humainement. Un lien culturel !

Contexte

Jusqu'en janvier 2019, Les Champs Libres étaient constitués de 4 "entités" sans lien hiérarchique entre elles et disposant de moyens propres pour mener leur projet : la direction des Champs Libres qui gère par ailleurs les moyens mutualisés, la bibliothèque de Rennes métropole, le musée de Bretagne, et l'association de l'Espace des sciences.
Ces trois dernières structures existaient avant leur emménagement au sein des Champs Libres et leur intégration n'est pas allée de soi. Ce contexte, ainsi que l'absence d'une véritable charte graphique commune, n’ont pas permis d'aborder l'exploitation des Champs Libres comme celle d'un seul et même établissement culturel.
Rennes Métropole a décidé de faire évoluer la gouvernance des Champs Libres et de confier à Corinne Poulain, nouvelle directrice arrivée en octobre 2018, la mission d’une direction générale de l’établissement. La confiance des différentes composantes des Champs Libres vis à vis de ce nouveau positionnement hiérarchique a permis de créer les conditions d'une réflexion sur une marque "Champs Libres".

Objectifs

L'objectif général était d'affirmer ce que sont Les Champs Libres, leur force et singularité : être à la fois un lieu de savoirs et un lieu de vie qui s'appuie sur de nombreux contributeurs. En jouant sur la qualité de l'expérience du lieu et de son accueil, il s'agissait de créer un attachement au lieu, à ce bâtiment totem de la ville, situé à deux pas de la gare porte d'entrée de la Bretagne. Le troisième objectif était de promouvoir les valeurs portées des Champs Libres, "maison accueillante, commune, plurielle ».

La nouvelle identité visuelle devait permettre :
- d’affirmer le positionnement des Champs Libres en tant que "maison mère" (le lieu où tout se passe) vis-à-vis du musée de Bretagne, de la Bibliothèque et de l'Espace des sciences.
- de créer une identité forte pour Les Champs Libres qui valorisera par la même occasion l'expertise des structures programmatrices / émettrices.


Partager ce projet :
Expertises du projet :
Création de logo, identité visuelle et charte graphique.
Secteur d'activité :
Communication culturelle. Communication pour les musées et les espaces culturels. Communication pour les lieux et les compagnies liées au spectacle vivant.

Projets similaires :