Fontevraud_MAM_Case Study

2020

Identité visuelle du Musée d’Art moderne de Fontevraud - collections nationales Martine et Léon Cligman,
Retour à Fontevraud pour Graphéine

Quel plaisir, 5 ans plus tard, de revenir sur les lieux d’un projet qui a marqué l’histoire de Graphéine.
Fontevraud, une des plus grandes abbayes d'Europe, et projet d’identité visuelle holistique à la croisée des chemins entre l’histoire, la France et l’Angleterre, le territorial, la création artistique, la culture et la destination touristique.
Un lieu historique bien vivant, qui fait aujourd’hui référence sur les questions de valorisation du patrimoine, de l’accueil des publics, de l’écologie et de l’utilisation du numérique.
Une occasion unique pour nous de questionner les limites du branding et de réfléchir à un système graphique flexible et évolutif à même de refléter les différents visages de Fontevraud tout en construisant une réponse visuelle pertinente et pérenne.

Cinq ans plus tard, l’émotion est toujours dans l’inattendu

Quelle chance d’avoir l’occasion de prolonger une réponse graphique amorcée par la création sur-mesure d’un caractère typographique entre sacré et profane, comme clé de voute de la nouvelle identité visuelle de la marque Fontevraud.

La collaboration de Graphéine avec Fontevraud fut intense et pleine de défis inédits à relever pour l'agence. Nous rendons donc hommage à l’exigence et à la confiance de David Martin, directeur de Fontevraud à l’époque du projet, ainsi qu'à Frédéric Dufau qui était à la tête du pôle numérique et du studio graphique interne de Fontevraud. Si la cité si disait idéale, le client de son côté ne fut pas en reste.

Pour découvrir le projet de création de l'identité visuelle de Fontevraud :
www.grapheine.com/portfolio/fontevraud-lemotion-linattendu

En deux ans de travail, nous avons eu la chance de :

- Créer l'architecture de marques et la charte graphique de Fontevraud,
- Conceptualiser et réaliser Fontevraud le parcours de visite numérique, série d'écrans installés sur le domaine avec clip en motion design comme alternative à l’audio guide classique,
- Définir la direction artistique et réaliser le premier numéro de Fontevraud le magazine, projet d’édition "lifestyle" autour des acteurs et de la programmation de la « cité idéale »,
- Conceptualiser et prototyper Fontevraud le coffret cadeau, un coffret smart box qui intègre en goodies la signature olfactive de la marque.

État des lieux : La formule du magazine a évolué. Le site internet a été revu pour mieux intégrer toutes les facettes du projet avec l’arrivée du musée. La typo Fontevraud se patine et souffre un peu sur les murs de l’abbaye, mais l’identité visuelle créée en 2015 est toujours en place et se décline toujours parfaitement sur les différents supports de communication de l’abbaye.

La Fondation Martine et Léon Cligman, une donation d’œuvres d’Art moderne exceptionnelle

Le musée d’Art moderne de Fontevraud est situé dans la cour d'honneur de la prestigieuse Abbaye Royale, et plus précisément dans le bâtiment de la Fannerie qui a été réhabilité pour l’occasion.

Il a été inauguré par la Région des Pays de la Loire le 5 décembre 2020 et complète l’offre culturelle et patrimoniale de Fontevraud avec une collection riche de près de 900 œuvres et rassemble peintures, dessins, sculptures d’artistes des XIXe et XXe siècles, ainsi que des antiquités et des objets extra-européens (Afrique, Océanie, Asie, Amériques).

Le fonds de ce musée est constitué en grande partie de la donation de la collection personnelle de Martine et Léon Cligman. Pendant plus de soixante ans, Léon Cligman, un ancien gros industriel du textile et son épouse, la peintre et sculptrice Martine Martine, ont rassemblé des œuvres de très grands noms de l'art des XIXe et XXe siècle. Parmi ceux qui composent la collection figurent Dufy, Degas, Derain, Toulouse-Lautrec et Corot.

Le caractère typographique Fontevraud version bas de casse :
Une première occasion manquée en 2015 avec la direction artistique de Fontevraud le magazine

Au moment d’exposer notre vision du magazine Fontevraud, nous avions résumé notre intention créative :
« Nous souhaitons prolonger le travail amorcé par la création de la charte graphique Fontevraud pour faire de cette revue un véritable manifeste de la cité idéale. »

Quelques aperçus des premières esquisses du Fontevraud bas-de-casse :

Nous privilégions un usage de l’iconographie en pleine page qui sera accompagné d’une nouvelle création typographique :
Le FONTEVRAUD REGULAR «BAS DE CASSE» viendra compléter le lettrage FONTEVRAUD actuel créé par Graphéine. Il sera secondé par une deuxième variante, le FONTEVRAUD BLACK.
Ces deux créations typographiques permettront de mettre en scène le contenu rédactionnel du magazine d’une façon originale et exclusivement dédiée à Fontevraud.
Ce travail typographique a pour objectif de communiquer l’esprit FONTEVRAUD comme un «style de vie» à la fois déclinable et d’une extrême cohérence. Un esprit qui prend différents aspects sans jamais perdre de son élégance.

Une exigence qui s’artcule sur des préocupations d’innovation numérique / environnementale / artistique / touristique sans jamais être élitiste et toujours ouvert à tous les publics. »

Malheureusement le calendrier des élections régionales de l’époque nous obligera à revoir nos ambitions de direction artistique à la baisse et le projet d’expansion typographique restera quelques temps dans nos cartons…

La deuxième tentative sera la bonne avec la commande de création de l’identité visuelle de Fontevraud le musée d’art moderne

Une identité flexible qui fonctionne pour une Abbaye Royale, un restaurant, un hôtel, une programmation culturelle, et aujourd’hui un musée, mais oui c’est possible !

Cinq ans plus tard donc, nous avions toujours dans un coin de notre tête cette envie de prolonger la graphie Fontevraud, et le projet de création de l’identité visuelle pour le musée d’Art moderne de Fontevraud était l’occasion parfaite. Comme quoi, il faut parfois savoir être patient et ne pas désespérer. Nous souhaitions offrir plus de versatilité au caractère typographique créé en 2015 dont le dessin avait été initialement pensé qu’en lettres capitales. Compléter son style architecturale par l’ajout des lettres en bas-de-casses et ainsi permettre des nouveaux contextes d’utilisation pour cette typo, notamment en signalétique muséographique (cartels, affichages d’informations, etc).
Tout l’enjeu de ce travail a été de conserver le style stencil tout en dessinant des minuscules donnant le plus grand confort de lecture possible.

En élargissant l’écriture typographique Fontevraud, nous avons étendu le champs des possibles de l’identité visuelle Fontevraud pour que les équipes de communication du projet aient le plaisir de jouer avec une identité encore plus généreuse.

Contexte

L'abbaye de Fontevraud accueille un tout nouveau musée d'art moderne centré sur la collection personnelle des époux Cligman, cédée à l'Etat et à la région Pays de la Loire. Le musée est situé dans le bâtiment de la Fannerie, un des premiers bâtiments que les visiteurs découvrent en entrant à l’abbaye.

Objectif

Graphéine a été contacté par la Région des Pays de la Loire afin de réaliser l'identité visuelle du musée d'Art moderne de Fontevraud dans un souci de cohérence avec le système visuel que nous avions créé pour la marque Fontevraud en 2015.
La charte graphique du musée devait pouvoir répondre à ses différents besoin en terme de scénographie muséographique et de signalétique directionnelle, autant que de donner du potentiel pour personnaliser des objets souvenirs commercialisables.


Partager ce projet :
Expertises du projet :
Création de logo, identité visuelle et charte graphique. Design d'espace et création signalétique. Création typographique.
Secteur d'activité :
Communication culturelle. Communication institutionnelle. Communication pour les musées et les espaces culturels.

Projets similaires :