Le blog qui soigne l'actualité du design graphique

Peter Gut « croque la vie ! »

Pour continuer notre série des grands noms du design graphique, nous allons faire une petite entorse en sortant légèrement du champ du design graphique pure, en vous présentant un caricaturiste / illustrateur / dessinateur de presse suisse allemand.

peter-gut-portrait

Peter Gut ( 1959 - )

Originaire de Winterthur (Suisse), Peter Gut (né en 1959) jouit d’une reconnaissance internationale en tant que dessinateur suisse allemand parmi les plus renommés et les plus remarqués. La première rétrospective complète de l’artiste avait lieu récemment au  Cartoon Museum de Bâle. Cette exposition présentait ses caricatures et bandes dessinées publiées par «NZZ», «Bilanz» et «Die Zeit» ainsi que l’ensemble de son œuvre extrêmement variée allant de l’illustration à la peinture comique en passant par le dessin libre.

Peter Gut a l'art de réunir deux qualités majeures d’un caricaturiste : il est un commentateur alerte et percutant au même titre qu’un dessinateur précis et virtuose. La solidarité en guise de valeur transversale, il aime à mélanger les événements, les personnalités politiques et sociétales pour créer des cocktails explosifs et des situations surréalistes, ne laissant jamais l'œil du spectateur indemne. Et quand son trait n'est pas immédiatement corrosif, c'est que son humour et sa poésie doit se laisser infuser avec précaution afin d'en percevoir toute la profondeur.

Sa palette technique est des plus variées ( Dessin, croquis, gravures, peintures, aquarelles... ) et son trait invariablement virtuose.

Voici donc quelques images de l'exposition et de son travail. Les textes sont issus du dossier de presse de l'exposition.

exposition-peter-gut-livre-enfants

salle-exposition-musee-BD

peter-gut-animaux

Le chasseur de têtes

À l'instant fatidique où Peter Gut condamne ses personnages sur le papier, il nous les montre complaisants, loin de toute réflexion et ce faisant proches de l'innocence. Emprisonnés par le présent, ils semblent parfois même sortis de leur temps. En maître de l'introspection, Peter Gut réalise ce que peu savent faire: représenter les traits de caractère d'une personne au travers de son apparence extérieure. Sans blesser, il épluche le caractère des individus. Les portraits de Gut semblent la plupart du temps engourdis voire épuisés - par le voyage fatigant jusque sur le plat de la feuille.

«La vie croquée» se traduit ici par un «trop-plein de soi». En effet, Gut force ses personnages à se soumettre à son trait, avec tout ce qui les entoure et ce qu'ils véhiculent de leur temps. Son style s'assimile à leur expression. Même s'ils sont souvent seuls et dotés de peu d'attributs, le trait de Gut sait les mettre en lumière et leur donner corps et dimension grâce à un coup de crayon élastique souvent épais. Entre le dessinateur et son modèle prévalent une distance minime et la distance nécessaire face à la personne réelle en même temps. Il modifie la distance entre le dessin et l'observateur par le rayonnement, l'attraction ou la répulsion de ses personnages. l’oeil, la main et le coeur ne font qu'un chez Peter Gut. Sa traduction de la réalité se nourrit du coeur, elle est naturelle et déclare l'humour comme faisant partie de la normalité.

couple-serveur-erotiques

steak-man-peter-gut

buste+tete-ministre

Des traits qui piquent

La grande ouverture d'esprit de Peter Gut, et peut-être également son parcours d'autodidacte, l'ont poussée à explorer et à utiliser plusieurs styles et techniques artistiques en parallèle. En dehors de ses caricatures, il crée des illustrations, généralement sur le registre comique, ne se référant plus à des personnes et des situations connues, il pose alors un regard plus libre sur le quotidien, la société et la culture. Chaque dessin ouvrira toujours un champ de questionnement plus profond qu'il n'en parait au premier regard. De l'évocation subtile jusqu'à la blague crue, des créations plus poétiques aux gags plus lourds, son œuvre nous permet d'explorer toutes les nuances du rire, du plus léger au plus grave.

champagne-cochon

Bêtes fabuleuses

De tout temps, il est fait appel aux animaux et fables animalières pour donner corps aux commentaires de critique sociale. Dans l'Antiquité, Ësope se basait déjà sur l'altérité et l'expressivité des animaux pour caractériser la complexité des conflits humains et présenter un miroir à la société. À l'image de La Fontaine qui préférait l'ironie à la leçon, les histoires comiques animalières de Peter Gut ne misent pas sur la morale et se fondent seulement de manière indirecte sur la critique sociale. Armé de son humour ludique, de sa fantaisie enfantine et d'une riche palette de couleurs, il bouscule le monde des humains en puisant dans des moyens picturaux complexes. Ses animaux sont rarement des chimères, nous les identifions plutôt comme des acteurs talentueux évoluant dans nos propres rôles. Ils connaissent les avantages de leur espèce animalière et utilisent souvent la technologie de notre quotidien quand ils profitent de leur temps libre. C'est avec complaisance, mais parfois sans succès, que les animaux indigènes ou exotiques s'approprient notre environnement quotidien et montrent les extases qui nous échappent quand nous nous adonnons avec trop de sérieux animalier à nos obligations. À la différence de la caricature portraitiste, où Gut raille les personnes dans leur contexte social, il élève ses animaux pour en faire des maîtres du quotidien dans la peinture comique. Pour cela, il ne lui faut pas uniquement du savoir-faire, il a également recours à une bonne dose d'esprit comique. Si l'observateur est appelé ailleurs à éprouver de l'empathie pour le motif, il reste à l'écart ici, étonné, voire repentant.

crocodile-chauffage

famille-cochons

portrait-moutons

famille-lapins

ours-scooter

panther-rose-cameleon

zebre-grille-pain-saute

vache-mamelles-dessin-animal

serpents-aspirateur

oiseaux-appareil-photo

autruche-peter-gut

fete-animaux-crocodile

lion-chauve-seche-cheveux

trois-singes

souris-bobsleigh-prise-electrique

docteur-elephant

pingouins-machine-laver

Le crayon libéré

Les dessins érotiques de Peter Gut sont un régal pour les yeux. Les silhouettes de ses femmes potelées se nourrissent de contours élancés et tangibles, et sont pratiquement exemptes de hachures. Ombres et lumière sont pratiquement ignorées. Une longue recherche précède les dessins au trait esquissé et léger. Peter Gut réalise d'innombrables dessins préparatoires jusqu'à ce qu'il trouve la composition parfaite. De subtiles touches d'aquarelle et nuances de gris viennent l'égayer. Les dessins érotiques de Peter Gut mettent ainsi en lumière son talent à abstraire les personnages et à les parer d'une vitalité quasi palpable associée à une intensité émotionnelle dans un même temps. Ces images célèbrent la juste et unique ligne, tout en évoquant le trait vigoureux et sûr de Tomi Ungerer, un autre grand dessinateur et admirateur de l'anatomie féminine. l'érotisme des caricatures de Peter Gut ne découle cependant pas seulement de ses silhouettes très féminines, mais se nourrit également des associations énigmatiques évoquées par les femmes représentées et les objets qui ajoutent aux situations une note d'humour fin et sensuel. Réalisées sans tenir compte des lignes éditoriales ou des habitudes visuelles des lecteurs de journaux, ces oeuvres sont libres et personnelles à la fois.

dessin-coquin-peter-gut-5 dessin-coquin-peter-gut-4 dessin-coquin-peter-gut-3

dessin-coquin-peter-gut-2

dessin-coquin-peter-gut-1

jambe-fesse-abricot-dessin-erotique

Du poil à gratter

La caricature permet d'annuler la distance entre l'observateur et la réputation ou la fonction d'une personne. Un renversement des rôles a lieu lors du processus d'observation et d'identification par l'observateur : à travers le regard critique posé par ce dernier sur la personne croquée, les autorités et les conditions critiquées se voient remises en cause. Peter Gut figure au rang des caricaturistes qui maîtrisent à la perfection cet art de la déconsidération. Ce faisant, il ne se contente pas de ridiculiser la cible de ses moqueries en exagérant les physionomies. Il possède bien plus le talent de créer des images inédites et des situations surprenantes qui jettent une lumière neuve et souvent peu flatteuse sur les traits de caractère, les intentions ou les actes des personnes caricaturées. Nombre de ses oeuvres présentent des moments absurdes et grotesques qui exigent de notre part une certaine capacité d'association et de combinaison. Souvent, Gut va encore plus loin, se détache de l'évènement actuel concret pour lui trouver une essence universelle et intemporelle. Plus libres, ces oeuvres marquées par un humour à plusieurs niveaux se prêtent particulièrement à révéler le talent de dessinateur de Peter Gut qui explore mieux que d'autres les possibilités offertes par la caricature. Et qui voit dans le dessin politique une aire de jeu où tout s'entremêle et où s'érige la pointe humoristique la plus tordue. Ainsi, Gut use ici non seulement de ses plaisanteries fines, mais aussi de ses qualités de dessinateur expérimenté armé d'un grand répertoire de styles et de moyens figuratifs.

DSK-obelix-sex

merkel-NSA-snowden

putine-gazpromsarkozy-merkel hollande-bleu-marine

 

 

peace-draw-je-suis-charlie

- - - - - - - - - -

Pour aller plus loin :

• Un article regroupant une série de dessins de presse

• Retrouvez son exposition durant le festival Delmont BD du 2 au 5 juillet 2015.

• Achetez ses illustrations en cartes postales !

- - - - - - - - - -

Sources : Les images de cet article sont présentées à but pédagogique.


Partagez cet article sur :


    Laisser un commentaire







    Newsletter
    Laissez-nous votre email et recevez votre dose mensuelle de Graphéine dans votre boite mail.