Edward Bawden, illustre illustrateur de grande Bretagne

27 octobre 2013  |   5 Commentaires   |    |  

Pour continuer notre série d'articles sur les grands noms du design graphique, nous vous parlions il y a quelques semaines d'Alexander Girard (1907-1993). Nous continuons cette fois-ci avec un graphiste-illustrateur anglais peu connu en terre gauloise. Pourtant, outre-Manche Edward Bawden est un illustre illustrateur !

edward_bawden-graphic-designer-portrait-web

Edward Bawden, great design from Great Britain

Edward Bawden (1903-1989) était apparemment un enfant solitaire. Sa jeunesse fut partagée entre des cours de dessins où il recopiait des dessins de chats et des après-midi passés à le chasse aux papillons. Sa vie fut passée à dessiner un monde avec beaucoup de féérie...

Il a d'abord étudié les Beaux-Arts à la Cambridge School of Art puis au Royal College of Art. Il y fréquentait un groupe de jeunes futurs talents tel qu'Eric Ravilious, Douglas Bliss ou encore Enid Marx. Rassurez-vous, j'ignorais moi aussi l'existence de ces 3 illustres grands-Bretons. Au passage, si les deux premiers semblent être des peintres honorables, le troisième a produit un travail très graphique comme designer textile. Il a par exemple conçu le design textile des sièges du métro londonien en 1937.

Voilà une digression qui nous permet de nous plonger dans cette période d'avant-guerre en Angleterre. Quand Edward Johnston enseignait à Eric Gill l'art de la typographie en travaillant sur la signalétique du métro londonien.

Enseignant et décorateur

À partir de 1928, Edward Bawden enseigne le dessin et les arts décoratifs au "Gold smith's College", puis au "Royal College of Arts".
Il réalise des commandes privées en parallèle de son activité d'enseignant. Cette année-là, Sir Joseph Duveen, un marchand d'art anglais lui passe une commande au taux de 1 £ par jour pour créer une peinture murale pour le réfectoire au Morley College. Cette somme semble dérisoire aujourd'hui... mais cela correspondrait à environ 60€ aujourd'hui.

Dans cette période, la firme Shell lui commande par exemple une décoration murale pour l'un de ses nouveaux bâtiments, le métro londonien lui commande des affiches, ou encore il réalise des illustrations pour Faber et Faber. Ci-dessous un décor mural réalisé en 1966 pour British Petroleum.

Décor mural

La guerre approche, et il sera nommé officiellement "Artiste aux Armées". Il voyagera donc beaucoup durant cette période pour suivre les différents régiments du Royaume. De cette période, le Musée impérial de la guerre conserve quelques archives, comme un rare interview de Bawden dans la langue de Shakespeare.

Illustrateur mais pas que pour les enfants

Durant la fin des années 1950 et 1960, il consacre beaucoup de son temps à la linogravure et la lithographie. C'est d'ailleurs à cette période que son travail d'illustrateur s'exprime pleinement.

Voici donc un aperçu de son travail.

edward-bawden-love-cards
edward_bawden-graphic-designer-tipsy-cats

edward_bawden-graphic-designer-circus

edward_bawden-graphic-designer-royal-academy-poster

edward_bawden-graphic-designer-piano

edward_bawden-graphic-designer-eating

La lithographie consiste à dessiner sur une pierre poreuse calcaire grâce à un crayon gras ou de la peinture, et des produits spécifiques pour traiter la pierre.

La pierre est ensuite mouillée et les parties non dessinées (blanches) absorbent l'eau qui repoussera l'encre. Les parties graissées par le crayon retiennent l'encre. On voit toutes ces étapes dans cette deuxième vidéo sur la lithographie.

La linogravure consiste à travailler avec un outil pointu dans une surface molle (le lino, comme votre revêtement de sol) pour enlever de la masse. Comme en gravure, tout ce qu'on gratte en enlève sera en creux et donc en blanc, sans peinture. On peut utiliser plusieurs couleurs à condition de nettoyer la plaque de lino. On voit des exemples de linogravure dans les illustrations d'horoscope, ou les toutes dernières en noir et blanc que l'on voit à la fin, avec des traits nets et un peu épais.

En voir plus

Une galerie Flickr regroupe quelques-unes de ses créations : www.flickr.com/groups/1289253@N22/

Sources : Les images de cet article sont présentées à but pédagogique.

D'autres grands noms du design graphique :
- JOSEF MÜLLER-BROCKMANN, « SWISS STYLE », 1914/1996
- FRANCO GRIGNANI, « GRAFICA CINETICA »,1914/1996
- ROLF RAPPAZ, « C’EST DE LA BÂLE », 1914/1996
- ROGER EXCOFFON, «COUP DE MISTRAL», 1910/1983
- ALEXANDER GIRARD, «THE COLOR-FOOL», 1907/1993



Au sujet de Graphéine

Notre studio de design graphique vous oriente depuis le début des années 2000, avec toute sa créativité, dans vos études de design d'identités corporates et de création d'affiches. Nos équipes vous étonneront par leur talent et leur savoir faire en matière de création de logos.
On vous invite à regarder nos projets de création de logotypes et à nous demander un devis pour votre projet. Dcouvrez aussi notre blog de référence en matière de graphisme


Partager cet article :


Newsletter
Laissez-nous votre email et recevez votre dose mensuelle de Graphéine dans votre boite mail.