Le blog qui soigne l'actualité du design graphique

Recherches graphiques et baroques pour le CMBV

16 janvier 2020  |   0 Commentaires   |    |  
  • EN


Nous vous présentions récemment l'identité visuelle que nous avons conçue pour le CMBV – Centre de Musique Baroque de Versailles.

Cette mission, qui se poursuit toujours, a commencé en 2017. Durant ces trois années, nous avons connu 2 directeurs différents, dont un longue période de vacance de direction. Il est toujours délicat de mener un projet de design dans un contexte aussi mouvant. Nous avions donc œuvré à proposer différentes solutions pour mettre en œuvre cette nouvelle identité. De nombreux essais ont été proposés. Certains ont été utilisés. D'autres sont restés dans les cartons. Nous vous proposons dans cet article de vous les présenter.

Commençons par une brève analyse du sujet qui vous éclairera sur notre processus de réflexion.

L'art baroque en quelques mots...

art baroque

Un art plus libre, plus original
Si les compositions classiques s’illustrent par un goût marqué pour l’organisation rectiligne, ordonnée, rigoureuse, celles du baroque seront plus imaginatives, voire fantaisistes, irrégulières, faites de courbes et de contre-courbes. Le terme « baroque » vient du portugais et désigne les rochers ou les perles de formes irrégulières, puis par extension, tout ce qui est extravagant.

Un art du contraste
En musique le style baroque exprime aussi beaucoup de contrastes, d'oppositions:
• notes tenues/notes courtes ou graves/aiguës...
• sombres/claires (un accord majeur à la fin d’une pièce mineure)...
• Apparition du concerto (de l’italien "concertar", "dialoguer" en français) qui met en opposition un soliste au reste de l’orchestre.
• l’opposition entre pièces d’invention (prélude, toccata, fantaisie) et pièces construites (fugue)

Une obscure clarté
Pour l'historien de l'art Heinrich Wôlfflin, "le style baroque cherche à arrondir tout ce qui est plat, à gagner partout modelé, lumière et ombre. En renforçant le contraste du clair et de l'obscur, on peut rehausser l'impression créée jusqu'à donner celle d'un véritable jaillissement en avant" (1888).

Il existe aussi une caractérisation un peu plus précise comme une lumière accidentée et contrastée. Giulio Carlo Argan pense que l'époque baroque "exploite les accidents de la lumière et la diversité lumineuse des différents moments de la journée" (1957).
La lumière baroque serait donc une lumière en clair-obscur s'opposant à celle de la période qui la précède.

La mission centrale du CMBV est la redécouverte et la valorisation de patrimoine musical français des XVIIe et XVIIIe siècles. Très rapidement, nous avons synthétisé cette mission de manière plus inspirante : "Faire rayonner la musique française des XVIIe et XVIIIe siècles".

Nous avons aboutit à ce logo très simple fait de "rayons sonores". Nous n'allons pas détailler ici le cheminement qui a permis d'aboutir à ce signe, et nous vous renvoyons vers la lecture de l'étude de cas.

rayonnement

Recherche 01
Un rayonnement de couleurs

Nos premières propositions se sont concentrées sur un principe de rayonnement coloré. Une forme d'abstraction géométrique multicolore venant remplacer l'iconographie traditionnelle. La couleur devient lumière et vient irradier la composition des affiches. Mise en mouvement, elle se déploie de manière hypnotique, conduisant à établir un système visuel original et impactant.

Un concept un peu radical. Il faut bien le reconnaitre...

Affiche motion design CMBV
Lully poster motion design
motion design poster

Recherche 02
Les illustrations rayonnantes

Afin d'intégrer une iconographie plus variée, ce qui nous avait été demandé, nous avions proposé un système d'illustrations reprenant le principe des rayons du logo. L'esprit se voulait à la fois sobre et vivant comme le logo.

Affiches CMBV classical music poster

Recherche 03
Un jeu de contraste

Introduire graphiquement le contraste inhérent à l'art baroque, définissant l'ADN de l'institution, entre une mission patrimoniale et un dynamisme qui ancre le CMBV dans le présent et lui permet de regarder vers le futur. 

brochure centre de musique baroque
Brochure CMBV
affiches CMBV musical

Recherche 04
Vibrations cinétiques...

Illustrer le rayonnement par la couleur, la forme, et de manière contemporaine et actuelle. Placer le CMBV dans son époque, au moyen de codes graphiques forts. Faire écho au logo et insuffler une énergie, une vibration...

affiche psychédélique musique baroque rayons
affiche psychédélique musique baroque rayons
affiche psychédélique musique baroque rayons

Recherche 05
Une ligne claire...

Un univers iconographique reprenant le style filaire du logo a été utilisé un temps pour la communication de certains colloques scientifiques. L'exercice de style consistait à dessiner une illustration avec un seul trait.

esquisses baroque
illustration stroke

Recherche 06
Le kaléidoscope

Cette proposition constitue un écho visuel direct du logo. Un ensemble de photos et visuels traités en kaléidoscope qui intrigue, marque et permet d’attirer le regard. C’est également une évocation des formes et de la surabondance du style baroque.
Chaque visuel est composé avec des ingrédients images qui évoquent l’activité ou le pôle concerné.
On peut ainsi en générer à l’infini, en modifiant quelque peu les choix et les placements.

recherches graphique centre de musique baroque

Au final, après des mois de travail, la charte graphique s'orientera vers un travail plus sobre et dépouillé, tel que nous vous l'avons présenté dans l'étude de cas du projet. N'hésitez pas à aller découvrir cette étude et écouter au passage le podcast qui vous racontera les coulisses du projet :

https://www.grapheine.com/portfolio/centre-de-musique-baroque-de-versailles


Partager cet article :


    Laisser un commentaire






    Newsletter
    Laissez-nous votre email et recevez votre dose mensuelle de Graphéine dans votre boite mail.