Projet d’identité visuelle pour le Théâtre de Nîmes

23 mai 2022  |   2 Commentaires   |    |  

Dans la série des projets non retenus, voici la piste créative que nous avions présentée lors de la consultation publique pour la refonte de l'identité visuelle et de la communication du Théâtre de Nîmes.

Lieu de création et de diffusion pluridisciplinaire (danse, théâtre, musique, lyrique, cirque et spectacles jeunes publics), le Théâtre de Nîmes dispose de deux salles. Sous la direction de François Noël, l’équipe accueille chaque saison environ 50 spectacles pour une moyenne de 115 représentations. Ouvert sur l’international, le croisement des arts et l’expérimentation, le Théâtre mène une politique active de soutien à la création, d’accompagnement et de développement des publics.

Notre approche stratégique : Action !

Afin d’exister dans un environnement très concurrentiel, notre réflexion stratégique a consisté à proposer au théâtre de se renforcer sa visibilité.

En effet, le caractère discret propre à cette ville, qui apparaissait dans l'ancien logo, se retrouve également inscrit dans l'emplacement même du théâtre, situé sur la petite place de la Calade, au cœur des ruelles étroites du vieux Nîmes. Autant dire pas simple de le trouver. Une situation géographique n’offrant guère de publicité (dans le sens de rendu public).

C'est sur cette analyse que nous avons préconisé de faire du logo un marqueur visuel très fort. Un logo qui ferait du bruit, comme pour contre-balancer volontairement ce déficit de présence sur le territoire et dans l'esprit des Nîmois (en tout cas des publics éloignés du théâtre).

communication théâtre de nîmes

Un symbole d’action et d’expression

Une certaine sagesse émanait de la précédente identité visuelle. Le logo était sobre, équilibré et discret. Nous avons pensé qu’il fallait réveiller tout cela. Le théâtre c’est la comédie de la vie. Les émotions, les images, les voix, les chants sont intenses, forts, puissants. Quoi de mieux que le point d’exclamation pour réveiller une maison endormie ?

Nous avons donc proposé de faire sonner le logo avec son point rouge sur toutes les affiches. Une joyeuse alerte visuelle.

communication théâtre de nîmes

Ensuite, le système de communication pouvait se poursuivre dans cette fanfare visuelle, remplie de couleurs, de blocs, de mouvement. Certain auraient pu dire "un  joyeux bordel organisé". L'expression nous semble appropriée.

Ce projet n'aura pas réussi à convaincre notre commanditaire. C'est le jeu des appels d'offres. En tous cas, nous avons mis tout notre cœur et nos convictions dans cette création. Voilà pourquoi nous sommes heureux de l'avoir partagé avec vous.


Partager cet article :


2 commentaires :

  1. Peggy CARAMEL :

    J’aime beaucoup votre proposition ! Je connais bien cette ville et avais, moi aussi, répondu à cet appel d’offre 😉! Votre approche est très intéressante et j’aime l’idée du point d’exclamation ! Ce gros point rouge m’a fait pensé direct au nez rouge des clowns, c’était voulu ?

  2. Gabriel HUGUET :

    Y a un peu de Paula Sher là-dessous ! Bonne référence quoi qu’il en soit !

Leave a Reply






Newsletter
Laissez-nous votre email et recevez votre dose mensuelle de Graphéine dans votre boite mail.