Le blog qui soigne l'actualité du design graphique

Webographie

24 December 2012  |   3 Commentaires   |  18.9K vues  |  Partages :

VOUS ÊTES-ICI !

Territoire immatériel, potentiellement infini, “Internet” reste une chose abstraite et magique pour bon nombre de personnes. L'inconnu fait peur et alimente les fantasmes. Représentons-le !

Des millions d'entreprises, d'institutions, d'individus interviennent dans la construction d'Internet sans autorité centrale. Cette ouverture laisse à chacun la possibilité de se raccrocher à ce réseau mondial, lui assurant une croissance vertigineuse.

Conséquence inattendue de ce développement, personne n'est en mesure de dire exactement à quoi ressemble Internet. Nous sommes face à un immense territoire inconnu, qu'il s'agit d'explorer afin d'en établir des cartes, comme l'ont fait par le passé nos ancêtres avec les mers et les continents !

Cartographier Internet est impossible !

Pour établir une carte des routes terrestres, il vous suffit à priori de parcourir toutes les routes terrestres.
Plus simplement, vous pouvez aussi demander la carte du réseau routier aux autorités compétentes. Pour établir une cartographie de toutes les routes de la planète, il suffit de procéder de la même manière : chaque ministère des transports de chaque pays vous fournira sa propre carte, et vous obtiendrez finalement la totalité des informations nécessaires à l'élaboration de votre carte. Ceci repose sur deux facteurs importants : il y a un nombre raisonnable de pays et d'autorités compétentes d'un côté, et ces cartes ne sont pas tenues secrètes, d'autre part.

Si les villes sont reliées par des routes, les ordinateurs sont reliés par des câbles. Si voyager d'une ville à l'autre nous fait traverser un certain nombre de villes, les messages sur Internet sont transmis par ces câbles, d'ordinateur en ordinateur, de serveur en serveur. Malheureusement, l'élaboration de cette carte d'internet est impossible sans s'adresser aux nombreuses compagnies et institutions pour leur demander la carte de leur réseau.
- Impossible par le nombre des acteurs et la constante évolution. Chaque jour de nouvelles sociétés se relient à Internet, d'autres disparaissent, et les réseaux en place évoluent de jour en jour. Cet assemblage de centaines de milliers de réseau rend le démarchage individuel impossible !
- Impossible pour des raisons stratégiques. En effet, les entreprises refusent généralement de fournir la carte de leur réseau pour des raisons stratégiques (Secret industriel) ou des raisons de sécurités évidentes.

Ce qui est impossible d'obtenir en observant les infrastructures du réseau est également difficile à obtenir en observant les échanges sur ces réseaux. Peu d'entreprises communiquent sur le nombre de visites ou l'origine de leurs visiteurs (secret industriel).

Toutes ces raisons rendent la cartographie d'Internet extrêmement complexe et en font une véritable problématique de recherche : comment représenter Internet de la manière la plus exhaustive ?

Internet Map :

internet map du design graphique
www.internet-map.net
En ressemblant les données de 350 000 sites, dans plus de 196 pays et couvrant l'intégralité des noms de domaines disponibles fin 2011, The Internet Map représente Internet comme une galaxie. Chaque site internet est donc représenté par un cercle coloré dont la taille est fonction du trafic et la distance entre chacun d’entre eux est déterminée par la fréquence ou l'intensité du lien créé lorsqu’un utilisateur passe d’un site à un autre.

Ce qui frappe au premier abord, c'est la quantité des sites anglo-saxons (bleu) et chinois (jaune) en regard avec la toute petite galaxie francophone (violet). Google.com et ses déclinaisons se font une part belle, ainsi que Facebook. Sur la galaxie française, on peut noter que free.fr est plus gros que SFR ou d’Orange !

Pour notre part, on a été très fier de constater que notre site y figure... étrangement à côté de la galaxie Facebook...

Un réseau de réseaux:

Vision des connexion du réseau mondial d'internet
http://www.peer1.com/map-of-the-internet
Cette carte d'internet publiée par un hébergeur canadien présente les interconnexions des réseaux ( Fournisseurs d'accès, les réseaux universitaires, les points d'échanges, ainsi que les privés (Google,Facebook..etc). Il en résulte une carte représentant 19 869 nœuds, reliés par 44 344 connexions. La légende permet de bien comprendre l'infographie. Vous y trouverez ainsi les coordonnées de chaque entreprise/université/Réseau d'échange...

Le chemin le plus rapide (pas le plus court) :

internet-world-map-link-routesVisual Route
Ce site permet de visualiser la route que prend une information sur Internet. Par exemple, la route Grenoble/Hawaï passe par Paris - Los Angeles - Montréal fait quelque zigzag aux États-Unis avant de rejoindre l'océan pacifique.

Le taux de connexion :

carte Taux de connexion à internet
Voir l'application
Cette carte-là représente le taux de connexion à internet des populations à travers le monde. Révélation évidente des disparités Nord-Sud.

Les grandes lignes du réseau :

Carte des reseaux internets
Cette carte représente les interconnexions des plus gros tuyaux d'internet sous forme d'une carte de métro mondiale. Cette carte permet de mieux comprendre les vitesses de débit dans le monde.

Web Trend Map :

Carte d'internet datavision
Web Trends mapCette carte regroupe tous les grands acteurs d’Internet (Google, Adobe, Amazon, Apple, Facebook...) qui sont organisés selon leur proximité, leur catégorie ou encore leur popularité. Ils sont disposés sur la carte de métro de Tokyo. Outre les sites classiques, Anglo-saxons pour la plupart, on trouve aussi des sites japonais, allemands et chinois.

Activité des blogs :

Blog map of internet
L'économiseur d'écran Twingly
Twingly cartographie l'activité globale en temps réel de la blogosphère sur une vue tridimensionnelle du globe terrestre. Les messages postés sur les blogs sont représentés par des barres verticales au-dessus des continents.

Noms de domaines :

Carte des noms de domaines
Carte des noms de domaines
Cette carte représente de manière géographique les centaines de d'extensions disponibles sur internet. Si .fr s'associe facilement au nom de domaines français, il n'en va pas de même pour .za ( Afique du sud ) ou .lk (Sri Lanka).

Carte des Tweets :

carte des tweets
Cette carte datant de 2011, présente les échanges sur Tweeter de manière géolocalisée, la couleur changeant en fonction de la langue. Telle une vue satellite "by night", on peut y découvrir d'étonnantes choses : c’est la nuit noire sur Cuba, les hollandais sont des tweeters fous et l'italien semble la seconde langue tweetée en France !

Liberté de la presse et Internet

Carte de la censure sur internet
Cette carte de Reporter sans Frontière ( réalisée par "la Fabrica" ) présente la censure sur Internet.

La boite noire :

Vous l'aurez compris, il n'est pas évident de représenter Internet. C’est ce qu’a bien compris la série The IT Crowd dans son épisode «This is THE INTERNET».

La dernière page d'Internet

Sujet vaste, territoire peu exploré, cet article a essayé de vous offrir un panorama d'Internet. De toutes nos péridiginations, la seule chose rassurante c'est que nous avons trouvé la dernière page d'Internet, confirmant notre hypothèse : Internet a une fin !
dernière-page-d'internet

Et pour vous Internet ça ressemble à quoi ?


Partagez cet article sur :


3 commentaires :

  1. Serge-Savant :

    C’est marrant cette dernière page d’Internet, c'”est un “mème” vieux comme Internet !
    ( Un Même = http://fr.wikipedia.org/wiki/Mème_Internet ).
    Expérience absurde de l’Internet, un peu comme la page du Boss final d’Internet ( http://knowyourmeme.com/memes/final-boss-of-the-internet) ou la page “You win Internet” (http://knowyourmeme.com/memes/you-win-the-internet).

    En tous cas, merci pour ce panorama de datavisions d’Internet !

  2. alain bourbal :

    Une bien jolie tentative ici http://www.ouinon.net/index.php?2007/09/24/215-cartograhie-blogosphere-francophone
    et le résultat ici http://www.ouinon.net/documents/cartoblog2.1.pdf
    sur le thème de la «blogosphere-francophone»

  3. […] ritualisation d’usages quotidiens que la technologie numérique entretient avec l’individu. Or, s’il n’est pas facile de représenter Internet, il n’est pas difficile de constater que le web a manifestement uniformisé une ritualisation […]

Laisser un commentaire







Newsletter
Laissez-nous votre email et recevez votre dose mensuelle de Graphéine dans votre boite mail.