Le blog qui soigne l'actualité du design graphique

Rolf Rappaz, « c’est de la Bâle »

05 février 2013  |   11 Commentaires   |  

Nous inaugurons une nouvelle rubrique de notre blog qui sera dédiée à l'histoire du graphisme et de la communication en général. Nous y présenterons les grandes figures du design graphique et de la typographie à travers des extraits de publications anciennes qui font partie de notre bibliothèque... (et qui ne sont évidement plus commercialisées !).

Le Musée Rappaz est situé au cœur historique de la ville de Bâle, plus précisément dans l'ancienne maison des tisserands du couvent Klingental, qui a servi d'atelier au graphiste éponyme Rolf Rappaz (1914-1996). Il présente une exposition permanente sur le travail de cet artiste et graphiste bâlois. Le musée se présente également comme un véritable centre d'art et de culture vivante, son objectif étant de réunir la production artistique régionale et une perspective globale de l'art. Le travail de Rappaz est le point de départ de ce processus qui a marqué à la fois l'histoire de l'art mondial et l'histoire de l'art bâlois à travers trois décennies de création.

Le logo de l'atelier du graphiste suisse Rolf Rappaz

Rolf Rappaz commence son apprentissage de graphisme chez Frobenius A.G. à Bâle (affiche de swissair, 1954). D'abord graphiste indépendant, il s'est tourné vers les beaux-arts au milieu des années 1960. En 1938, il a cofondé l'Union suisse des graphistes. Maîtrise à l'Ecole des Arts Appliqués de Bâle (1942-1945), il a eu une grande influence sur toute une génération d'artistes, dont Eva Aeppli et Jean Tinguely. Membre fondateur de l'Association des graphistes créateurs (1951). En 1958, il conçoit le pavillon touristique de l'Exposition universelle de Bruxelles. Il a conçu des dizaines d'affiches pour la Foire Suisse à Bâle, Olma, Swissair et le magazine Annabelle.

Affiches suisses graphiste rolf rappaz

Ci-dessous, une petite galerie de ses affiches en grand format. Cliquez sur les vignettes :

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Atelier du graphiste suisse Rolf Rappaz à Bâle

A la fin des années 1960, il abandonne sa carrière de graphiste pour se consacrer entièrement à l'art libre. La reconstruction de son atelier présente son obstination pour l'abstraction géométrique.... des dizaines de boîtes et de tiroirs remplis de petits motifs, classés par tailles et couleurs.....

Les dessins du graphiste suisse Rolf Rappaz à Bâle

Les dessins sur calques du graphiste bâlois Rolf Rappaz

Son travail est basé sur la permutation de formes géométriques de base (cercle, carré et triangle) et les trois couleurs primaires (rouge, bleu, jaune). Quand à la fin de dizaines de feuilles de couches griffonnées, il obtient la forme parfaite, puis il s'attaque à la toile....

Le musée Rolf Rappaz à Bâle

étoile colorée du graphiste suisse Rolf Rappaz

Et au milieu de ces toiles géométriques, des silhouettes plus enfantines.... mais toujours géométriques !

Les mobiles colorés du graphiste suisse Rolf Rappaz

Donc, si jamais vous visitez Bâle, jetez un coup d'œil là-bas :www.rappazmuseum.ch
PS : Voici quelques collages de sa jeunesse : "On dirait que ça ne date pas de 1928 !"
(cliquez sur les vignettes pour agrandir)

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 


Noter cet article :
Rolf Rappaz, « c’est de la Bâle »
5 sur 1 vote

Partager cet article :
Articles complémentaires :


11 commentaires :

  1. […] beaucoup de ses réflexions restent très contemporaines. On pourra noter que tout comme le graphiste suisse Rolf Rappaz, sa pratique de graphiste fut menée en parallèle d’une pratique artistique […]

  2. […] D’autres grands noms du design graphique : – JOSEF MÜLLER-BROCKMANN, « SWISS STYLE », 1914/1996 – FRANCO GRIGNANI, « GRAFICA CINETICA »,1914/1996 – ROLF RAPPAZ, « C’EST DE LA BÂLE », 1914/1996 […]

  3. […] y a quelques mois, nous visitions Bâle, où nous découvrions le travail de Rolf Rappaz. Ce séjour fut l’occasion de visiter le musée Vitra, situé à Weil am Rhein en Allemagne […]

  4. […] D’autres grands noms du design graphique : – JOSEF MÜLLER-BROCKMANN, « SWISS STYLE », 1914/1996 – FRANCO GRIGNANI, « GRAFICA CINETICA »,1914/1996 – ROLF RAPPAZ, « C’EST DE LA BÂLE », 1914/1996 […]

  5. Bouamartel :

    bonjour, je cherche à me procurer un livre sur l’oeuvre de Rappaz pour en savoir plus. Y a t’il un endroit où le commander sans forcément me rendre à Bale?

  6. […] D’autres grands noms du design graphique : – JOSEF MÜLLER-BROCKMANN, « SWISS STYLE », 1914/1996 – FRANCO GRIGNANI, « GRAFICA CINETICA »,1914/1996 – ROLF RAPPAZ, « C’EST DE LA BÂLE », 1914/1996 […]

  7. […] MÜLLER-BROCKMANN, « SWISS STYLE », 1914/1996 – FRANCO GRIGNANI, « GRAFICA CINETICA »,1914/1996 – ROLF RAPPAZ, « C’EST DE LA BÂLE », 1914/1996 – ROGER EXCOFFON, «COUP DE MISTRAL», 1910/1983 – ALEXANDER GIRARD, «THE COLOR-FOOL», 1907/1993 […]

  8. […] MÜLLER-BROCKMANN, « SWISS STYLE », 1914/1996 – FRANCO GRIGNANI, « GRAFICA CINETICA »,1914/1996 – ROLF RAPPAZ, « C’EST DE LA BÂLE », 1914/1996 – ROGER EXCOFFON, «COUP DE MISTRAL», 1910/1983 – ALEXANDER GIRARD, «THE COLOR-FOOL», 1907/1993 […]

  9. […] nous avions déjà présenté un Bâlois dans cette rubrique, Rolf Rappaz… à croire que cette ville est un mine de graphistes talentueux […]

  10. […] MÜLLER-BROCKMANN, « SWISS STYLE », 1914/1996 – FRANCO GRIGNANI, « GRAFICA CINETICA »,1914/1996 – ROLF RAPPAZ, « C’EST DE LA BÂLE », 1914/1996 – ROGER EXCOFFON, «COUP DE MISTRAL», 1910/1983 – ALEXANDER GIRARD, «THE COLOR-FOOL», 1907/1993 […]

Laisser un commentaire






Newsletter
Laissez-nous votre email et recevez votre dose mensuelle de Graphéine dans votre boite mail.