Le blog qui soigne l'actualité du design graphique

Évolution du plan de métro de Paris : du plat de spaghetti à la cité futuriste

Le design de plan de métro est loin d'être une simple affaire de lignes de couleurs géolocalisées. En bon casse-tête, il a fait suer bien des urbanistes depuis plus d'un siècle. Voici un concentré d'évolution du plan de métro de Paris et d'ailleurs, dans lequel on parlera aussi de spaghetti, de bière et de cités futuristes.

Des spaghetti à 45°

Dans la famille des designers de carte de métro je voudrais le most famous of all : Harry Beck.

Dessinateur industriel, Beck crée en 1933 un plan de métro londonien simplifié avec couleurs et uniformisation des distances entre les stations, suivant une grille aux angles à 45°. C'est la révolution. Bon, la révolution à l'échelle des transports, mais quand même, c'est un succès immédiat.

Pour mieux comprendre la situation il faut voir le plan du métro de Londres en 1931, avant Beck - un plan dit de "l'assiette de spaghetti". Pas choquant pour un sous, il nous rappelle bien nos bons vieux plans de métro français.

Puis le même plan "revisité" par Beck, en 1933, proche de celui que l'on connaît aujourd'hui. Rangé, net, précis. Efficace :

Lignes droites, distances harmonisées, courbures à 45°, et surtout réduction de l'espace entre les stations de banlieue. Ce système dit du "diagramme schématique" fait ses preuves, à tel point qu'il est adopté pratiquement partout dans le monde : Sydney, Munich, Tokyo, New York, St Petersburg, Osaka, Montréal... et ce dès 1939. Mais une bourgade résistera encore et toujours à l'envahisseur : Paris.

Sac de noeuds parisien

En 1930 voilà à quoi ressemble la carte du métro parisien. Une véritable assiette de spaghetti colorés.
Beck essayera pourtant deux fois de schématiser le plan de métro de Paris à la sauce "lignes droites" ; en vain.

plan-metro-paris

À la fin de la seconde guerre mondiale, Beck propose sa première proposition uniformisée du plan de métro Parisien aux français qui la rejettent tout net. Une affaire en sac de noeuds qui se répète en 1955 lorsque Beck propose une deuxième version : rebelote. D'ailleurs à l'époque, les fameux double deckers -les bus Londoniens à deux étages- se feront eux aussi poliment refuser l'accès au territoire francilien. Il faut croire que la mode anglaise n'a pas le vent en poupe.

Ci-dessous la proposition du plan de métro de Paris par Beck en 1945 - comparée à la version actuelle :

plan-metro-paris

Sa deuxième proposition de 1951 :

plan-metro-paris

On voyait indéniablement les prémices d'une carte simplifiée sur les plans de Beck, mais il faudra pourtant attendre bien des décennies pour que Paris adopte ce modèle (en 1999 - nouveau millénaire et prescription oblige ?).

Ces images de l'évolution du plan de métro parisien (1903, 1930, 1939, 1967, 1970, 2012, puis 2016- non officiel) retracent le passage de l'assiette de spaghetti au diagramme schématique :

Pendant qu'on parle de spaghetti...

Petite digression...
L'an passé, nous avions été invité à concevoir une affiche hommage au designer italien Massimo Vignelli. Notre création était un clin d'oeil humoristique au plan de métro new yorkais qu'il avait dessiné en 1972. De l'aveu de son créateur lui-même, son design aurait été inspiré par un plat de spaghettis ! Quoi de plus logique pour un designer italien !

N'hésitez à jeter un œil sur les différentes affiches conçues pour cet exposition-hommage : www.grapheine.com/divers/exposition-massimo-vignelli

massimo_forever

plan-metro-vignelli-2008

La carte et le plan : même combat

L'ingénieur anglais serait-il un peu trop avant-gardiste pour les Français ? Que nenni. C'est que les Français sont attachés à leur carte depuis des lustres. Les vieux plans de la ville par Turgot en 1739 -ci-dessous- illustrent un découpage 3D qui servira de base aux plans de transports en commun de la capitale.

On ne vous apprend rien mais le plan de métro de Paris fait double-emploi : plan et carte de la ville. Ce n'est pas le cas des autres villes, et c'est donc un détail d'importance. Avec une bouche de métro tous les 200m environ, il est difficile de vouloir simplifier les plans et de distordre des distances entre 2 stations, surtout quand l'on sait à quel point le temps est précieux chez les Parisiens. Op-ti-mi-sa-tion.

plan-paris

metro-paris

La ville futuriste

En 2012, Maxwell Roberts propose un plan de métro circulaire, censé faciliter la compréhension et réduire le temps de lecture de la carte de 50 %. Encore une fois, c'est sans compter sur le double-emploi de la carte métro / plan de la ville.
Ci-dessous Londres, New York, Paris.

plan-metro-londres

plan-metro-new-york

plan-metro-paris

Le résultat futuriste fait penser aux plans de cités utopistes, et notamment à EPCOT, la cité idéale imaginée par Walt Disney. Ce projet abandonné à sa mort et inspiré de l'idéal de vie américain combinait travail, vie et divertissement. On en voit plus dans ce film, à partir de la 10 ème minute.

www.youtube.com/watch?v=sLCHg9mUBag
Au centre ; bureaux et commerces, entourés de logements huppés et de parcs et restaurants d'où rayonnent des trains pour la "banlieue" aux logements plus modestes.

epcot-disney

Ce plan en anneaux fait sacrement penser à la Saline Royale d’Arc et Senans, le chef-d’œuvre de Claude-Nicolas Ledoux (1736-1806). Deux siècles avant Mr Disney, cet architecte visionnaire et utopiste a imaginé et construit une ville-usine où vivait presque toute la communauté du travail. Construite en forme d’arc de cercle, elle abritait lieux d’habitation et de production.

Plus récemment, ce plan en anneaux fait aussi penser à une cité futuriste jamais vraiment aboutie datant des années 60. Elle est à découvrir aussi "en vrai" sur Google Maps.

La photo est tirée d'une série ultra graphique de paysages urbains vus du ciel, en Floride, qui vaut vraiment le détour.

cite-futuriste-USA

Le plan de métro de Paris sous un autre angle

En 2016 Constantine Konovalov, russe et designer d'espace expert en transports, (à qui l'on doit notamment "l'élaboration du projet de navigation pour les cyclistes, piétons, du transport en commun et du métro" de Moscou) propose une version revisitée du plan circulaire de Roberts.
En se basant sur la géographie de plusieurs villes dans le monde, il remarque que les plans suivent généralement une forme simplifiée de la forme de la ville. Bouteille pour Londres, rectangle aux coins arrondis pour Berlin, et rond pour Paris.

carte-metro-paris

plan-metro-paris

plan-metro-paris

plan-metro-paris-rond

Il faut dire que la représentation circulaire de Paris ne date pas d'hier (probablement parce que c'est sa forme géographique, habile). En 1552, Truchait dessinait un Paris ovale traversé par la Seine.

plan-paris

Un designer français de 1930 avait déjà tenté une carte arrondie du genre art abstrait, mais on devine qu'il n'a pas eu plus de succès que son acolyte anglais.

plan-metro-paris

Sorti en 2016, le nouveau plan de métro circulaire de Paris de Constantine Konovalov fait un carton. À tel point que lorsque l'on cherche "nouveau plan de métro Paris" sur Google, sa proposition figure en première page. Joli coup pour une version non-officielle. Konovalov a surtout mis en place tout un site Internet dédié au nouveau plan de métro de Paris qui pourrait tromper plus d'un touriste.

Sa particularité par rapport au travail de Roberts est qu'il a suivi un angle à 30° sans aucune verticale, qui accaparent le regard. Il a également proposé un large travail de simplification pour faciliter la lecture de la carte avec la création de pictos pour les monuments, et un traitement particulier pour les stations avec changements.

 

monuments-paris-metro

nouveau-plan-metro-paris

Et le résultat final (cliquez pour voir en grand) :

Après 2 ans et plus de 800 schémas de recherche, il dévoile son processus graphique dans un article pour Smashing Magazine et une mini-vidéo :

Tentacules et pintes

Dans un autre style, on retrouve les dessins des plans de métro du monde, mis à la même échelle. On se rend vite compte de la coquille de noix parisienne à côté des tentacules de Shanghaï.

Enfin, pour terminer sur un peu de fraîcheur, la carte du métro parisien Mister Good Beer indiquant le prix des pintes les moins chères, par station.

 

plan-metro-bieres-paris

Cadeau bonus :
Un bon plan pour dessiner un plan !

Qui dans la profession n'a jamais eu à redessiner un plan de ville sous Illustrator ?

Vous recevez généralement un plan scanné en basse définition, avec les indications de votre client à la main dessus. Votre rôle de designer sera de le simplifier, et le rendre compatible avec votre charte graphique. En fonction de la taille de la carte à redessiner cela peut s'avérer un travail vraiment laborieux !

Nous vous avions présenté il y a quelques années une petite astuce...
Tous nos secrets se trouvent ici ! 

 


Sources / pour aller plus loin :


Partagez cet article sur :


2 commentaires :

  1. Isis :

    Merci pou cet article, les belles cartographies c’est vraiment l’un des mes sujets preferés!

    Je viens de Brasilia (Brésil), la ville est connue par son plan en forme d’avion, un projet architectonique innovateur qui a remporté 1ere place dans le concours qui a choisi la meuilleure idée pour la nouvelle capitale du Brésil. Ce qui est moins connu, là bas il y a une partie de la ville qui s’appelle « l’octogonal » (octogonal) elle se rapprochent vraiment du projet Disney.
    Egalement, les quartiers du centre de Brasilia (nommés « super-quartiers »/superquadras) suivent aussi le schema proximité entre diversion-habitation-travail…
    La ville est finalement beaucoup plus grande que le prévu, et donc il y a eu plusieurs problèmes lors de cette croissance innatendue…Mais c’est encore une très belle ville! =)

    Merci encore pour l’article!

  2. […] artigo é uma tradução. Clique aqui para ler o original em Francês. Créditos: […]

Laisser un commentaire







Newsletter
Laissez-nous votre email et recevez votre dose mensuelle de Graphéine dans votre boite mail.